Opinion de Gaudin (de la Vendée), pour la résolution du 7 vendémiaire, sur la création et l'organisation d'une marine auxiliaire : séance du 4 brumaire an 8 ([Reprod.]) / [au] Corps législatif, Conseil des Anciens

De
Publié par

[de l'Impr. nationale] (Paris). 1799. France. Marine -- Ouvrages avant 1800. 1 microfiche ; 105*148 mm.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : mardi 1 janvier 1799
Lecture(s) : 3
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

MICROCOPY RESOLUTION TEST CHART
NBS 1010a
(ANSI and ISO TEST CHART No. 2)
THE FRENGH REVOLUTION
RESEARCH COLLECTION
LES ARCHIVES DE LA
REVOLUTION FRANÇAISE
PERGAMON PRESS
Headingion Hill Hall, Oxford OX3 ()BW, UK
4 A
CONSEIL DES ANCIENS.
̃̃̃̃*n i
G A U D I N ( de la Vendre )
Pour la résolution du 7 vendémiaire» sur la création et
l'organisation d'une marine auxiliaire.
Séance du brumaire an 8.
XUEPlli S EN TAN DU PEUPLE,
La résolution qui nous occupe doit être adoptée
Promptement eût-elle quelques défauts.
Il s'agit d'employer un grand nombre d'hommes
que le manque de tnvail et les circonstances peuvent
s
rendre dangereux et qui attirés par l'appât d'un gain
légitime, vont servir leur patrie dans la marine auxi-
liaire et porter à nos ennemi des coups redouta-
bles. Les départemens de l'Ouest sur-tout vous crient,
ne diftcrcz pas d'un instant.
Les armateurs vous disent également nos capitaux
sont prêts nos bâtiment; n'attendent que votre dé-
cision pour être armés et lancés contre la marine an-
glaise mais la saison favorable aux arméniens va
passer, les glaces vont encombrer les rivières et les
ports l'ennemi va envoyer au-devant de ses convois;.
et se mettre en 'mesure contre nous si vous différez
d'un instant, notre zèle devient inutile et nous ferons
des pertes considérables.
Hâtez-vous, citoyens représentons de répondre àee
cri >e bien public et l'intérêt particulier le demandent.
On trouve que la résolution favorise.trop les marins
de ta marine auxiliaire; on prétend qu'elle anéantiroit
la marine militaire de la République en lui enlevant
ses meilleurs sujets; on blâme sur-tout'1'article XLII de
la résolution que l'on regarde comme impolitique
Examinons si ces reproches sont fondés.
Le service que feront dans la marine auxiliaire ( dit
l'article III ) les marins déja compris dans l'organisation
de la marine de la République sera compté pour leur
avancement en raison de dou\e mois pour une année
de mer.
On compte une année de guerre pour deux ans à
ceux qui sont en activité sur les vaisseaux de 1 Etat
voilà déjà un avantage du double pour ces.derniers.
Les officiers de la marine auxiliaire qui sont déja refus,
pour les voyages de long cours, ne peuvent être commandés
pour servir sur les bâtimens de la République qu'en qua-
lité d'enseigne de vaisseau et leur rang parmi ceux-
ci sera réglé par leur commission d'enseigne de vaisseau ou
de capitaine de long cours.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.