Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Petit livre de - Contrepèteries n° 3

De
0 page




Ou comment pratiquer l'art de décaler les sons...




Jamais Dreux sans toit ! Euh !, pardon ! Jamais deux sans trois !


Voici un autre assortiment.
De mots fripons pleins de piment.
De contrepèteries coquines.
Ou bien tout simplement mutines.
Qu'elles soient en prose ou en vers.
Il faut les relire à l'envers.




Les sapins deviennent sympas.
Les vélos ne sont plus volés.
Et la nymphe aux jolis appas.
Sans cesse prête à convoler.
Joue la cithare des satyres.
Mais c'est elle qui les attire.





Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

e9782754046091_cover.jpg
e9782754046091_i0001.jpg

© Éditions First, 2010

 

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur, de ses ayants droit ou de ses ayants cause est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

 

 

Dépôt légal: 3e trimestre 2010

 

Édition: Marie-Anne Jost-Kotik
Assistante d’édition: Charlène Guinoiseau
Correction: Anne-Lise Martin
Conception graphique: Georges Brevière
Conception couverture: Olivier Frenot

Voici un autre assortiment
De mots fripons pleins de piment
De contrepèteries coquines
Ou bien tout simplement mutines.
Qu’elles soient en prose ou en vers
Il faut les relire à l’envers.
Les sapins deviennent sympas
Les vélos ne sont plus volés
Et la nymphe aux jolis appas
Sans cesse prête à convoler
Joue la cithare des satyres
Mais c’est elle qui les attire.

POUR S’ENTRAÎNER SANS TRAÎNER

Contrepèteries innocentes

 

Dans la mer proche
Y a des praires moches

 

 

Un peu plus coquines

 

Le poulet pinte
Le poulain pète

 

 

Ne pas confondre

 

Un bidon de braise
Et un bidet de bronze

 

 

Parfaitement coquines

 

Ce vétérinaire
Se penche sur la lutte des canins

 

Oh ! la benne colle !

 

Ces belles d’Ussel
deviendront rapaces1

 

Ce sureau sent l’anis

 

Cette rousse a peur des dagues

CONTREPÈTERIES INNOCENTES

Un python beige
mange
un pigeon bête

 

Ce tas d’oranges
est trempé
par ce temps d’orage

 

Des biches croûtent,
broutent des quiches

 

La charmante Paule
a une charpente molle

 

Y a-t-il des quais peints
à Pékin ?

 

 

L’héritière insolente
raille les rentières insolites

 

 

Ces groupes-ci
sont pleins de grippe-sous

 

 

On voit un rentier
s’aviner
dans un sentier
raviné

 

 

Un braque fauve mordille
un brave phoque

 

 

Le gendre boite
de la jambe droite

 

 

La pente
de la subversion
cause la perte de la subvention

 

La récession déprime
La répression décime

 

Mes dix lots sont
démolis!
Quel mélo, dis!

 

Sébastien tient bien
ses tasses

 

La midinette
a une mini-dette

 

La grosse sans cesse
veut des
sauces sans graisse

 

On trouve des poignées
de dattes
dans les pattes
des douaniers

 

Ces costauds polis
portent des colis postaux

 

Quand les shérifs
se battent
les chétifs se barrent

 

Le roc cède
devant le soc raide

 

Le rapin mâle
vend ses toiles
Le marin pâle
tend ses voiles

 

Magellan
fut mangé là

 

Il y a peu de saules dans
l’Espagne
Il y a peu de gnôle dans
l’Espace

 

Baylet est roux
Bayrou est laid

 

Ce spécialiste
des questions stellaires
a une grosse cote
Ce spécialiste des
questions scolaires
a une grosse tête

 

Ces polémiques
Sont molles, épiques

 

Débats contestables !
Combats détestables !

 

Dans le verre de
ce chérubin
coule le vin de ce cher
Hubert

 

Va, cuité !
Va, t’es cuit!

 

Que brisent ces ondes ?
Que disent ces ombres ?

 

Le maître lit la presse
Le prêtre lit la messe

 

Oracle admirable !
Miracle adorable!

 

Ne confondons pas

 

Un comte replet bien cassé
et un contrepet bien
classé

 

Variante

Un comte replet à la page
et un contrepet à la plage

 

Relativiser
et revitaliser

 

Le camp désabusé
et le banc des accusés

 

Les fuites du proc’2
et les cuites du prof

 

Un bon fellah
et un bas félon

 

Les soirs de réception
et l’espoir de récession

 

Une scénariste
et une sénatrice

 

L’effroi des dames
et les droits
des femmes

 

Filmer une caille
et calmer une fille

 

Baleine
et bel âne

 

« Fuyez la Meuse,
mes frères ! »
et « Fuyez
l’affreuse mémère !

 

Un chasseur de mines
et un masseur de
Chine

 

L’honnête parent
et Laurent pas net

 

Deux talonnettes mordues
et deux malhonnêtes tordus

 

Laisser Jules Ferry3
et laisser Julie faire

 

Les bonheurs du croupier
et les beaux pieds du
crooner

 

Passer l’écho
et casser les pots

 

Un conteur fripé
et un quêteur fripon

 

Un papiste intègre
et un pape intégriste

 

Les vicaires du pape
et les vipères
du Cap

 

Le capricieux du Vatican
et le cas vicieux
du pratiquant

 

Un père qui galope
et un pope qui galère

 

Un vaste échec
et un chaste évêque

 

Un luminaire sur
la Seine
et un séminaire sur la Lune

 

Un grand mal au dos
et un gros mal
aux dents

 

Une potion pour un mal
aux dents
et une pension pour un mal
au dos

 

Un aigle qui picore
et un nègre4qui picole

 

Les éphémérides
modifiées
et les effets des rides
momifiées

 

Des baies remplies de
bolides
et des bides remplis de
bolets

 

Un bigot bouffon
et un Bongo bouffi

 

Un prévôt défait
et un préfet dévot

 

Cratères de Lune
et crâne de Luther

 

Les cils
d’un sourdingue
et les sourcils
d’un dingue

 

Des poissons dans les
baignoires
et des boissons dans les
peignoirs

 

Des guenilles dans le
château
et des chenilles dans le
gâteau

 

Un crochet dans
la buvette
et un brochet dans la
cuvette

 

Une sauce pour votre
groupe
et une soupe pour votre grosse

 

Goûter un piment sur un
créneau
et goûter un pinot sur un
crémant

 

Un cachou dans un pot
et un pou dans
un cachot

 

Un long bandeau
et un bon landau

 

L’unisson des Verts
et l’univers des sons

 

Un modéliste
et un mélodiste

 

« Étiez-vous dans
ces navires ? »
et «Iriez-vous dans
ces navettes?»

 

Un climat de chercheur
et un cliché de marcheur

 

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin