À Boulanger

De
Publié par

Voyagez en lisant le poème "À Boulanger" écrit par Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869) en 1830. "À Boulanger" de Sainte-Beuve est un poème classique extrait de Les consolations. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème À Boulanger et l’imprimer depuis chez vous !
En téléchargeant le PDF du poème de Sainte-Beuve, vous pourrez faire une analyse détaillée ou bien comprendre la signification des paroles du poète qui a écrit "À Boulanger".
Publié le : vendredi 1 janvier 1830
Lecture(s) : 3
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

À Boulanger.

Ami, ton dire est vrai ; les peintres dont l'honneur
Luit en tableaux sans nombre aux vieilles galeries,
S'occupaient assez peu des hautes théories,
Et savaient mal de l'art le côté raisonneur ;

Mais, comme dans son champ dès l'aube un moissonneur,
En loyaux ouvriers, sur leurs toiles chéries
Ils travaillaient penchés, seuls et sans rêveries,
Pour satisfaire à temps leur maître et leur seigneur.

Nous donc aussi, laissant notre âge et ses querelles,
Et tant d'opinions s'accommoder entre elles,
Cloîtrons-nous en notre œuvre et n'en sortons pour rien,

Afin que le seigneur ; notre invisible maître,
Venu sans qu'on l'attende et se faisant connaître,
Trouve tout à bon terme et nous dise : C'est bien.

Octobre 1829.



.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.