A celle qui s'avance

De
Publié par

Ces poèmes suggèrent plus qu'ils n'évoquent, à mots très doux, légers comme une caresse de plume, la rencontre amoureuse, le drame de la maladie de l'aimée, la lente convalescence, et l'espoir. Tout cela est dit avec une délicatesse de la voix qui confine au murmure et touche du doigt le silence.
'Il y a sur le sol des pas
des traces de pas encore fraîches
et ces traces ont creusé un chemin
à travers la lande
de bruyères et d'herbes rêches
jusqu'à la grille d'un jardin.'
Publié le : mardi 2 avril 2013
Lecture(s) : 27
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072463495
Nombre de pages : 110
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
à c e l l e q u i s ava nc e
BRUNO MABILLE
À C E L L E Q U I SAVA N C E
p o è m e s
G A L L I M A R D
© Éditions Gallimard, 2012.
À Arthur, Victor et Manon
Prologue
En ce jardin je sais je ne sais quoi jean tortel
Il y a sur le sol des pas des traces de pas encore fraîches
et ces traces ont creusé un chemin à travers la lande de bruyères et d’herbes rêches jusqu’à la grille d’un jardin.
11
12
Là luit la nacre des cimes où dévale l’eau des torrents en suivant le cours des pierres
et tintent au loin les clarines quand tout près la gaieté des oiseaux surprend.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant