À Pérrine

De
Publié par

Voyagez en lisant le poème "À Pérrine" écrit par Jean Auvray et publié en 1623. Ce poète est né en 1580, mort en 1624. "À Pérrine" de Auvray est un poème classique extrait de Le banquet des muses. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème À Pérrine et l’imprimer depuis chez vous !
Grâce à ce document PDF sur le poème de Auvray, vous pourrez faire un commentaire ou bien comprendre la signification des paroles du poète qui a écrit "À Pérrine".
Publié le : dimanche 1 janvier 1623
Lecture(s) : 3
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

À Pérrine.

Sonnet.


On dit que Pasiphæ s'accoupla d'un taureau
Dont naqui sur la terre un monstre épouvantable
Pérrine, qu'as tu fait du monstre abominable
Que jadis tu conçus de l'ouvrage d'un veau ?

Tu l'eusses, sanguinaire, étranglé au berceau,
Honteuse d'allaiter cet ourson effroyable ;
Mais la Parque aussi tôt (plus que toi pitoyable)
Le passa de ton ventre au funeste tombeau.

Encor de Pasiphæ le détestable crime
N'égalait pas le tien ni de ton veau de dîme,
Car ceux-là n'étaient pas liés de parenté.

Mais ce veau fut ton gendre (avec qui tu t'assembles) :
Ainsi mêlant l'inceste à la brutalité,
Tu es incestueuse et sodomite ensemble.


* Dîme : Redevance en nature.



.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.