Alice Ellipse

De
Publié par

Dans le recueil de ces écueils, l'auteur, pour évoquer ce qui n'aura pas été, avance cette citation terrible de Louis Malle : « Les gens meurtris sont dangeureux ; ils savent qu'ils peuvent survivre ».
Publié le : vendredi 10 avril 2015
Lecture(s) : 51
Tags :
EAN13 : 9782336374659
Nombre de pages : 122
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Claude SAINT PAUL
Alice Ellipse
Poésie
Je t’ai regardée tournoyer de loin, bien inquiétante. Et puis un jour
nous nous sommes violemment aimés, bien furtivement. Croyant
nous aider, nous sauver l’un l’autre. Qu’en a-t-il été vraiment ?
La plaie cicatrise mal de tant d’attrait et de tant d’impossible. Alice Ellipse
Dans le recueil de ses écueils, l’auteur, pour évoquer ce qui n’aura
Poésiepas été, avance cette citation terrible de Louis Malle : « Les gens
meurtris sont dangereux ; ils savent qu’ils peuvent survivre ».
Claude Saint-Paul, professeur de lettres modernes en retraite,
et ancien directeur d’Alliance Française, présente son second
recueil de poésies dans la collection Exclamationniste ; le
premier avait été publié sous le pseudonyme de Claude Osland.
Collection Exclamationniste
Préface de Vincent HILAIRE Dirigée par Marie-José Lallart
Illustrations intérieures et en couverture de Georgio © D.R
ISBN : 978-2-343-06042-2
13 e
Claude SAINT PAUL
Alice EllipseAlice Ellipse Exclamationniste
Collection dirigée par Marie José Lallart
La collection Exclamationniste propose des créations
inter- et pluridisciplinaires.
L’exclamation est un lieu d’ouvertures, de rencontres,
d’expérimentations et de mouvements !
Déjà parus
Coordination Exclamationniste (collectif), Préambule
exclamationniste suivi de Exclamanouvelles (texte
fondateur et nouvelles), 2000.
O. Embrocli et collectif, Pour une Architecture
exclamationniste ! (essai d’architecture), 2001.
J. P. Cerisier et collectif, Photographe exclamationniste !
(Photographie et poésie), 2001.
Cédric Yole, Antihérauts & sérialisme Exclamationniste
(recueil), 2001.
Hélène Ewenczyk, Elle-récit (recueil), 2001.
La Lectrice, Poussière d’ailleurs (recueil), 2001.
Michel Marcques, La tombe du plongeur (recueil), 2002.
Coordination Exclamationniste, Cafés! (poésie et dessin),
2003.
Michel Marcques et collectif, Natures vives, mortes et qui
vont sur la mer ! (peinture et poésie), Beaux-Arts, 2003.
Coordianation Exclamationniste, Jean Nicolas Arthur
Rimbaud (peinture et poésie), 2005.
Elisabeth-Ewombe Moundo, Analua (roman), 2005.
Marie José Lallart dite La Lectrice, Petit fil de soi
(recueil), 2006.
Mireille Disdero, Un ogre dans la ville (roman), 2006.
Bernard Dauxerre, Sous le soleil... apparemment
(Caricatures), 2007.
Marie José Lallart, Il suffit de... (recueil), 2009.
Claude Osland, Hermine Émoi (poésie), 2013. Claude SAINT PAUL
Alice Ellipse
Poésie
Préface de Vincent Hilaire
Illustrations de Georgio © L’Harmattan, 2015
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06042-2
EAN : 9782343060422 Je remercie Marie-José LALLART, directrice de la
Collection EXCLAMATIONNISTE à l’HARMATTAN,
qui m’a mis en selle sur l’écriture.
Depuis longtemps tu travailles à l’UNESCO pour la
terrible cause des femmes et des enfants en situation
d’exclusion dans le monde.
Merci, Marie-José, de mener ce combat impossible mais
faisable si nous sommes tous unis.
Je t’adresse bien affectueusement tout mon respect et
ma considération.
Claude SAINT-PAUL
5PREFACE
Nous connaissons tous Alice même si, dans ce recueil de poésies, c’est de
son Alice à lui qu’il s’agit. Alice, c’est cette envie d’aimer d’un amour fou
et sans limites, fusionnel et passionnel, spirituel et charnel, poétique,
unique. Alice, c’est l’essence de la vie insaisissable, d’où les tourments du
poète amoureux.
Le style de Claude est direct, efficace, sans détour grâce à l’usage du
pentamètre, ces vers à cinq pieds, précis comme des carreaux d’arbalète.
Cette quête du grand amour absolu, notre gentilhomme s’y plonge entre
les lignes, comme un ethnologue, pour la comprendre, en capturer
quelques fils, s’accommoder de toutes les souffrances qu’elle lui inflige.
Mais Alice se donne puis se refuse, s’ouvre, se ferme et se ravise derrière
un écran de fumée. Elle aussi tâtonne, hésite, improvise. Beauté éphémère
piégée dans une vie trop courte, Alice n’est pas là que pour les autres, elle
essaye déjà d’y être pour elle-même, dans une liberté qu’elle sait si fragile.
Chaque instant est donc à lui seul une brique de cet édifice, Tour de Babel
des sentiments. La souffrance de SAINT-PAUL altruiste, méticuleux,
nous éclaire sur ces mille chemins empruntés par Alice pour se sentir
toujours vivante et belle, coûte que coûte.
Face à une telle réalité, une telle dépendance, seule la poésie peut alors
panser les plaies à l’âme de notre grand blessé ; c’est son drame, même si
elle l’aime aussi, Alice ne sera jamais vraiment à lui.
Paris, le 11/11/2014
Vincent HILAIRE
Correspondant d’expéditions polaires
7Mon cher Georgio,
Tes esquisses évoquent parfaitement l’élégance de la Parisienne mondaine ou
courtisane, de la fin du 19ème au début du 20ème siècles. De Montmartre à
Pigalle, du Moulin Rouge aux divers Music Halls, de l’Opéra au Théâtre de
Boulevard, du roman de Balzac à celui de Zola, de celui de Flaubert aux
nouvelles de Maupassant, de la peinture de Renoir à celle de Boudin, des
notes de Debussy à celles de Satie, des longues épopées poétiques de Musset
à Baudelaire, d’Apollinaire à Eluard, des nombreuses figures de l’Art
Nouveau à l’Art Déco, elles restent omniprésentes, ces femmes particulières
propres à Paris que depuis longtemps le monde visite et jalouse, pour leurs
charmes mystérieux, splendides et parfois dangereux.
Merci, mon cher Ami, de si bien illustrer mes amours impossibles et désuets,
dont tu sais rehausser le panache.
9Grand merci,
à Monsieur Pouya HAFEZI, archéologue et artiste, pour sa chère et
précieuse contribution graphique à cette publication.ALICE ELLIPSE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.