Au cœur d'une vie

De
Publié par

La vie est faite de bonheur et de déception. Certaines personnes ont besoin d'en parler, d'autres préfèrent se taire et intérioriser les choses. D'autres encore, comme moi, ressentent le besoin d'extérioriser leur joie ou leur peine, en posant sur papier chaque événement de leur vie. Du simple journal intime à la biographie, le choix est vaste. Pour ma part, j'ai choisi la poésie et j'espère, à travers mes écrits, vous offrir un peu d'évasion, vous faire oublier ne serait-ce qu'une seconde la réalité et vous faire rêver.


Publié le : mardi 3 septembre 2013
Lecture(s) : 9
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332601674
Nombre de pages : 48
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Cover

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 978-2-332-60165-0

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-55293-8

 

© Edilivre, 2013

Dédicaces

 

 

A mes parents qui ont toujours été là pour moi,

A mes grands-parents qui me manquent,

A Grégory Lemarchal qui m’a donné le courage de me battre.

Au cœur d’une vie

 

La vie est faîte de hauts et de bas,

De souffrances et de tracas,

De fous rires et de larmes,

De sourires et de drames.

Certains partent trop tôt,

Alors qu’ils avaient la vie devant eux.

D’autres ne demandent que le repos,

Mais la vie s’accroche à eux.

Je ne suis pas là pour vous donner des conseils,

Juste pour partager avec vous mes poèmes.

Laissez-moi juste vous faire rêver,

Une seconde, une minute ou une éternité.

 

 

Comme un soleil, tu es entrée dans ma vie.

Mais mon ciel s’est soudainement assombri,

Quand tu as disparu sans aucun bruit.

Je te retrouve enfin aujourd’hui,

Tu es toujours aussi jolie,

Comme mon rayon de soleil sous la pluie.

 

 

Ce seul et unique baiser,

Que mes lèvres ont eu le plaisir de goûter,

Grâce à un jeu puéril,

Qui m’a rendue ton approche bien plus facile.

Ce seul et unique baiser,

Que mes lèvres n’ont jamais pu oublier,

Si tu avais su que c’était moi,

Je n’y aurais sûrement jamais eu droit.

 

 

Si un jour je perds ta trace,

Je n’aurai plus que mes yeux pour pleurer.

Mais crois-moi, je traverserai à la nage,

Les océans pour te retrouver,

Car quand je regarde au fond de tes yeux,

Je vois mon avenir,

Tu es mon ange le plus précieux,

Et toi seul peux me...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant