Captive

De
Publié par

Et puis... Tes mains à mes mains, Tes lèvres à ma nuque tremblante. Et puis... L'infiniment chaud de nos souffles, Nos mémoires en transparences. Enfin... Le corps qui soudain Se libère et nous réenfante. Enfin... Le délice époustoufle, J'ai de toi en délivrances.

Publié le : vendredi 14 juin 2013
Lecture(s) : 18
Tags :
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342007862
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342007862
Nombre de pages : 108
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Marie-P. Zimmer
CAPTIVE
 
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0118385.000.R.P.2013.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2013
Merci à vous tous amis Facebookiens qui mavez donné la force de prétendre à cette émotion-là. Merci à Nathalie Cougny qui a su libérer mes peurs, mes larmes et me donner ce fol espoir dêtre un jour entre vos mains. Merci à Fidji Broustet pour son aide si précieuse. Merci à Anne Olofsson pour la photo de 4ede couverture (http://facebook.com/anneolofsson3 ; www.anneolofsson.com). Merci à Marc Lagoutte, photographe de linstant, poète du regard (http://facebook.com/talamone). À mes proches, à mes fils. Il est temps de vous trouver, de nous retrouver et de garder un temps daimer Belle promenade en mots
CAPTIVE
En apnée par imprudence de mêtre dévoilée, Qui es-tu pour me cueillir autant ? Jai de tes velours à mes lèvres, Tes visites sourlent de brûlant. Cruelles ces minutes suspendues à nos secrets. Hypnose-moi en nos osmoses.
7
CAPTIVE
Notre amour se déporte, nous emporte, Il a la saveur de nos peaux, Abandon de nos mains. Il a le silence en regards éperdus. Nos pages sont lys du virginal de nos épousailles.
8
CAPTIVE
Lunaire, solaire, Tu as arpégé mes joies, Dans cet amour musical ai perdu mes rythmes, La plaine des maux est devenue silencieuse, Voici lheure du reprendre air. Ta prison sera lumière de labsence de Nous. Mon âme sera ta geôlière, je ne tabandonne pas, Je me panse de toi.
9
CAPTIVE
Tu es de mes rimes, Tu es de mon sang, de mes veines, Tu coules en mon vivre, Fluidifie mes battements, De ton cur à mes mains, Pas de pont, justes émotions.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Rêveries

de editions-edilivre

Poèmes

de editions-edilivre

L'invitation

de le-trimeur

suivant