Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 11,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant

 

 

 

 

 

Ancrées dans le Nouvel-Ontario, les Éditions Prise de parole appuient les auteurs et les créateurs d’expression et de culture françaises au Canada, en privilégiant des œuvres de facture contemporaine.

Éditions Prise de parole
C.P. 550, Sudbury (Ontario)
Canada P3E 4R2
www.prisedeparole.ca

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) et du programme Développement des communautés de langue officielle de Patrimoine canadien, ainsi que du Conseil des Arts du Canada, pour nos activités d’édition. La maison d’édition remercie le Conseil des Arts de l’Ontario et la Ville du Grand Sudbury de leur appui financier.

De la même auteure

 

Au sud de tes yeux, Sudbury, Prise de parole, 1994.

Yolande Jimenez

cette ville
où je déambule

Poésie

Éditions Prise de parole
Sudbury 2016

Photographies en première de couverture et à l’intérieur : Yolande Jimenez, 2014

Accompagnement : Miriam Cusson

Révision : denise truax

Conception de la première de couverture : Olivier Lasser

 

Tous droits de traduction, de reproduction
et d’adaptation réservés pour tous pays.

Copyright © Ottawa, 2016

 

Diffusion au Canada : Dimedia

 

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Jimenez, Yolande, 1968-, auteur

Cette ville où je déambule / Yolande Jimenez.

Poèmes. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s).

     ISBN 978-2-89423-797-7. – ISBN 978-2-89423-798-4 (pdf). –

     ISBN 978-2-89423-799-1 (epub)

I. Titre.

     PS8569.I43C48 2016     C841’.54     C2016-901240-9

C2016-901241-7

 

ISBN 978-2-89423-797-7 (Papier)

ISBN 978-2-89423-798-4 (PDF)

ISBN 978-2-89423-799-1 (ePub)

un poème accueille (salut!)
montre ses évidences puis
(on se dit on l’espère)
s’ouvre la porte de l’ascenseur
tout le monde descend
restez le temps que vous voudrez

Robert Dickson, Humains paysages en temps de paix relative

Pour Aurélie

Je remercie pour leur lecture attentive et leur indéfectible amitié :
Guillonne Balaguer, Stéphane Cormier, Miriam Cusson,
Paulette Gagnon, Alain Harvey, Sylvie Mainville, Simona Miglietta, Claudine Moïse, Normand Renaud, denise truax et Sophie Véricel.

tentative de polar # 1

il est quatre heures du matin    toronto s’assemble et ressemble à une ville dormante    qui attend un baiser du capitaine spock    pour se réveiller

je tourne et me retourne dans mon lit    rêve que je deviens une poète en série    dans une bande dessinée    où je suis attaquée par des espions qui tirent des poèmes-gadget

je me défends    en lançant des punch line