Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : HTM - MOBI - PDF

sans DRM

Cheval porteur

De
46 pages

des pratiques équestres en poésie contemporaine


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

e9782814501287_cover.jpg

Cheval porteur

Bruno Fern

9782814501287

porte au-delà de toute
la portée est à prendre en considération
une paire de sourcils peut y pourvoir
leur tracé exact les accointances
verbales les déductions à en tirer
sur le rapport à l’enveloppe
charnelle la couleur des bottines
provoque un emballement sans précédent
ou plutôt invoque = dans la voix le baba

emporte au galop
d’essai compte pour une
peut-être l’unique chance dit-on
que ne dirait-on d’ailleurs en agitant les mâchoires

enchaîne cascades et pas seulement équestres
aux barres du convertible tout en sachant où ça mène
n’arrive pas à s’en empêcher cherche à se
rattraper en un mot
comme en mille qu’il contient avec
peine

un autre en interne du coup aussi portable
ruades imprévisibles maîtrises
invisibilité garantie grâce aux infiltrations
profondes liens hypertextes jusqu’au trognon
le silence y participe l’élan la cav
alcade ne cesse qu’avec le reste






(à dada se débiner
face aux rires enregistrés)

pas celui de papy jaunissant encadré en 18 x 34
toute l’Afrique Occidentale jetée dans l’ocre à leurs
six jambes les veines saillantes
pour un peu il s’y croirait










(aujourd’hui les vainqueurs roulent toujours sur l’or et sur
les pieds
sont pas du style à ménager leurs montures les crèvent
sous eux
de préférence sans les voir – leurs vitres sont trop teintées)

de guerre lasse portée dans ses flancs
tout le harnachement inutile désormais
luit flesh under décochée la
cuisse gauche gainée de parme
ou d’un bustier fougueux lancé au-devant fen
dant l’air le vide aux yeux comme mots juste
ici un brin désarticulé l’essentiel
n’étant, précisément, qu’une question d’articulation

signifiant cabré au moins contre la porte en formica
l’achever serait de mise c’est la règle si fracture il y a mais
pas de ça entre soi tant que parle malgré le mélange des
pinceaux
à Sabi en Paro (1) s’accroche dans la dernière
ligne droite s’attend au pire à la
chute debout dans son loden
l’inclut même si ça paraît pas aussi spectaculaire
que ça l’effondrement en toute intimité sur un trottoir
typiquement parisien

de bataille quand cravache en mains s’ap
proche par derrière bat légèrement la
...

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin