Cimetière de vivants

De
Publié par

"Cimetière de vivants" est un recueil écrit par un messager et un combattant de la justice et de la paix en Afrique et dans le monde. C'est un ouvrage d'interrogation de la conscience humaine, un ensemble d'hymne et un instrument d'engagement en faveur de la justice, de la paix, de la fraternité, de la liberté, de la solidarité et du bonheur social au niveau de l'humanité.
Publié le : mardi 1 février 2011
Lecture(s) : 61
Tags :
EAN13 : 9782296453777
Nombre de pages : 114
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

2







CIMETIÈRE DE VIVANTS





















































© L’Harmattan, 2010
5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-13274-0
EAN : 9782296132740

Armand MAVINGA TSAFUNENGA










CIMETIÈRE DE VIVANTS


Préface de Lilyan KESTELOOT






























L’Harmattan
Paris 2010
Du même auteur
« A la recherche d’un modèle de développement culturelle-
ment durable. Pour bâtir une nouvelle et vraie République
Démocratique du Congo », Paris, Pyramide Papyrus Presse,
2007, 145 p.
« Narcotiques et Illusion » (recueil de 116 poèmes engagés,
révolutionnaires et prophétiques), Paris, Pyramide Papyrus
Presse, 2010,150 p.
« Catalogue annoté des livres du Zaïre » avec M. LUKOMO
BIVUATU, 92 p. (devait paraître aux Éditions SOCEDI en col-
laboration avec l’Association Nationale des Editeurs du Livre
au Zaïre - ANEDIL - à Kinshasa en 1986).
« Le droit d’auteur et la Société Nationale des Editeurs,
Compositeurs et Auteurs (SONECA) », 102 p. (devait paraître
aux Editions SOCEDI à Kinshasa en 1984).
Auteur de plusieurs préfaces d’ouvrages relevant du domaine
des sciences sociales et humaines et de la spiritualité, et de nom-
breux rapports et communications dans des rencontres africaines
et internationales. Pour ne citer que quelques uns : Contribution
erà la rédaction du I Rapport sur la communication dans le
monde publié par l’Unesco à Paris en 1990, 524 p. ; « Quelques
avis et considérations à l’intention de la Consultation régionale
de l’Unesco sur les industries culturelles en Afrique » (Unesco,
Cotonou, Bénin, 8-12 septembre 2000) ; « Étude des mécanis-
mes d’évaluation de l’application des méthodes de planification
décentralisées de la communication au service du développe-
ment au niveau sous-national » (pour l’Unesco-Dakar en 1987).
6Ouvrages à paraître
« La prise de possession des bénédictions par l’Homme Noir
au troisième millénaire » (Paris, Pyramide Papyrus Presse).
« Philosophie politique de Kintuadi » (directeur de publica-
tion), Paris, Pyramide Papyrus Presse.
« Urgence de développement des nouveaux fondements de
l’évangélisation mondiale. Plaidoyer contre un christianisme
de l’ignorance, de l’appauvrissement et de la confusion ».
« Ou l’Afrique est savante ou l’Afrique disparaîtra ».
« La formulation des politiques culturelles en Afrique, impul-
sion de l’UNESCO sur la formulation de la politique cultu-
relle de la République Démocratique du Congo ».
Manuscrits pilés ou volés en 1991
Manuscrits pillés ou volés au bureau du CEPROCOM sur la rue
de Monts Arts à Kinshasa/Gombe lors du terrible pillage qui a
eu lieu à Kinshasa en 1991 :
« Méthodes d’étude et de recherche de l’impact des nouvelles
technologies de l’information et de la communication sur la
société et l’identité culturelle en Afrique », 225 p., devait être
publié par le CEPROCOM en 1992 dans le cadre de la
Décennie mondiale du développement culturel des Nations
Unies - Unesco pour 1988-1997.
« Long voyage », 150p. (nouvelle relatant les points marquants
du régime Mobutu au Zaïre de 1965 à 1990).
7Œuvres littéraires inédites
« Nouveau Zaïre » (Kinshasa, 1994) ;
« Afrique accidentée » (Kinshasa, 1994).
8Préface
Les textes de Mavinga sont aux antipodes de ce qu’il est
convenu d’appeler Poésie dans nos milieux de “gens de
lettres” cultivés, érudits, sophistiqués. Ce n’est du reste pas
pour eux que Mavinga écrit.
Mavinga est un pasteur évangéliste. Il écrit pour son peuple
congolais. Il n’a que faire de la poésie classique ou moderne
ni des critiques littéraires comme Meschonnic ou Riffaterre
ou Mounin. Il n’a que faire des théories de Glissant, ou de
Senghor, de la créolité, du spiralisme, de l’authenticité.
Il écrit comme il prêche, en phrases simples, en affirmations
simples comme des évidences. D’ailleurs ce sont des
évidences :
Dieu n’est pas criminel
Dieu ne crée pas de religions
Dieu n’est pas en guerre
Il n’y a pas de guerres saintes
Il n’y a que des guerres humaines.
C’est tellement vrai. La poésie pour Mavinga est le véhicule
des vérités évidentes. Mais qu’on a oubliées. Et c’est son
travail de pasteur de nous rappeler ces vérités. De les
rappeler à son peuple. Et il les assène calmement, avec ses
phrases simples qu’il accumule l’une sur l’autre parfois
comme un roulis de vagues, parfois comme des blocs de
pierre qui tiennent droit, sans ciment, comme jadis les
pyramides.
9Poésie populaire qu’on peut chanter, qu’on peut prier, qui
constate les désordres du monde et qui remet le monde en
ordre. Qui dénonce les crimes, les injustices, les maladies.
Qui annonce la victoire de l’esprit, le salut de l’innocent, la
force de la solidarité.
Poésie engagée, par nature, et qui délivre ses messages avec
un minimum de moyens, dépouillée de tout artifice.
Poésie parlée, qu’il faut imaginer dite à voix haute, dans le
temple, et que le peuple attentif reçoit comme un baume sur
ses douleurs…
Lilyan KESTELOOT
10- A mon père le Révérend Oscar MAVINGA NGOMA dans
l’au-delà et à ma mère Anastasie VOSO MENO,
- A mes oncles Dr Aloïs BODO DUMBI, Joseph MBADU
MADINGU et Simon MUAKA VOSO,
- A tous les membres de : MPDC, CEPROCOM, LARA,
Centre International de l’Évangile de la Victoire (CINEVI), BANA
NGUDI, Open Ressources Alter Nord et 3RA,
- A mon soutien Annie BOLAMBWA MAVINGA,
- A tous mes enfants et à toute ma grande famille,
- A MAWETE MAKISOSILA, Dr Hubert BAU, Phoba TULU,
Ngimbi BAKAMBANA, Evelyne BRENER, Etienne LOPALO et
Paul KIADI,
- A Vicky et Maguy MAVINDI DI MALONDA, Didier MAKITU WA
LONGO et Valentin MUAKA.
11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.