Coeurs d'Afrique

De
Publié par

Infatigable voyageur, il n'est pas seulement attiré par l'Afrique, il en est devenu amoureux au point de lui consacrer près d'une centaine de poèmes dans ce nouveau recueil. Sa plume cisèle un kaléidoscope de ce que l'Afrique peut révéler de beautés, de rires, de chants, mais aussi de détresses et de déchirures ethniques. Ses textes se situent à la croisée des chemins, à la rencontre des cultures différentes et d'une Afrique riche de sa diversité et de son histoire. Pour une poésie sensible, respectueuse et voyageuse
Publié le : lundi 1 février 2010
Lecture(s) : 89
Tags :
EAN13 : 9782296251540
Nombre de pages : 102
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

CŒURS D'AFRIQUE

2010 5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan l@wanadoo.fr ISBN: 978-2-296-11409-8 E~:9782296114098

@ L'HARMATTAN,

Jean-François

SABOURIN

CŒURS D'AFRIQUE
Poésie

L'Harmattan

Ouvrages du même auteur:

. .

Fragments de vie (Roman) Rimes en voyage dans les entrailles de la Cordillère (Recueil bilingue de poésie publié aux éditions Société des écrivains) Paroles d'ombre et de lumière
(Recueil de poésie publié aux éditions Société des écrivains)

. . .

Souffle du monde (Recueil de poésie publié aux éditions Amalthée) Les morsures de la terre
(Recueil de poésie publié aux éditions l'Harmattan)

Note de l'auteur

La «voie)} africaine est plurielle. Elle ne peut laisser personne indifférent. Elle vibre comme un tam-tam au cœur des villages où les pieds frappent le sol en latérite. Elle éveille des sentiments diffus de fierté, d'amour et de révolte. Elle fait émerger les enracinements culturels des peuples dans un univers où jaillissent les étincelles au milieu de l'obscurité des nuits désertiques. Du peuple Dogon aux habitants des savanes, ces hommes et ces femmes sont restés maîtres de la parole et de l'oralité. Ils nourrissent les chants poétiques et les contes villageois que scandent les femmes touaregs dans l'univers magique des Djelis. Ces peuples nomades ont laissé dans le sable des dunes du Sahel un alphabet millénaire qui est poésie, musique, amour et amitié, mais aussi colère. Leurs écrits parlent au soleil, leurs silences parlent à la lune. Ils ont laissé derrière eux des semences de courage, de force et de vie pour tous ces peuples et toutes ces ethnies qui bâtissent l'universalité de leurs civilisations dans le respect de toutes les cultures. Le dialogue de l' Afticain avec lui-même n'est pas seulement une question de survie, c'est d'abord un art de vivre par son exigence de dignité et de valeurs préservées. C'est au sein des musiques et des danses baignées de poésie négro-arncaine que s'exprime le meilleur témoignage, depuis la nuit des temps, de l'amour porté par tous les peuples africains pour leurs terres mais aussi leur détermination à se libérer de toute forme d'asservissement. 5

En poésie, le plus sincère des présents ne demeurerait qu'un écho muet sans l'oreille pour l'entendre et les yeux pour s'y baigner. Ainsi, les mots et les vers se sont libérés des regards voyeuristes, entre humeurs torrentielles et horizons affamés, pour consacrer le murmure de l'espoir que célèbre la négritude afticaine. Ce recueil emprunte à l'obscurité de la misère, de la famine et des luttes ethniques, le ton d'une confidence en tentant d'esquisser un tableau aux multiples visages à la manière d'un peintre hanté par les couleurs de ce continent. Les peuples amcains sont rires, ils sont chants, ils sont beautés, ils s'émerveillent encore des plus simples choses dans la nudité de certains paysages. Les peuples africains sont riches de leurs cultures transmises de génération en génération au cœur des villages. Ce recueil n'a d'autre prétention que d'être un témoignage, une reconnaissance et une quête pour cette Afrique belle et riche de son unité et de sa diversité. L'avenir de l'Afrique est au métissage des cultures, il est au mariage du nord et du sud, il est à la rencontre des déserts et de la savane. Ces poèmes célèbrent la beauté de cette Afrique et témoignent des souffiances endurées. Ils épousent les traditions de ces peuples pour mieux faire respirer les rimes. Car, dans le cœur de ces êtres, la moindre parcelle de vie illumine l'espoir d'une Aftique nouvelle. Jean-François Sabourin

6

«(l~--&~--iuAU1~~~

~

d&~~~?'M'k~»
à Sayouba ...

La femme

La danse des afzelias
(Ghana)
Lorsque dort I 'harmattan les femmes replient la nuit et s'approchent à longs pas pour dessiner sur le sol en latérite une arabesque d'afzelias.

Les femmes se serrent les reins etface aux vents de l'Afrique se libèrent du rythme qui les étreint. Lentement, la fête balance au son déployé des chants et des cris lorsque leur corps chaloupe et se plie.
Elles extraient de la torpeur les formes qui se délitent comme des arracheuses de temps qui enchantent les heures. D'un mortier de bois elles frappent le sol et font aimer leurs sœurs sous un ciel en noces. Lorsqu'elles ramassent leurs ailes les femmes déplient leur corps fleurissent leur terre de rires et de chimères.

10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.