Crépuscule Equinoxial

De
Publié par

Lorsque le recueil Crépuscule équinoxial avait paru en 1977, un auteur avait commenté: " Cette poésie apparaît comme un refuge à la détresse du poète et à ses passions complexes " refuge contre soi-même, contre ses propres cauchemars, contres les fantasmes d'un univers désarticulé par les contradictions des sociétés africaines actuelles, contre la peur de l'anéantissement. La poésie de Ngandu est également une poésie d'espoir. Non que le message " proféré " soit apocalyptique, mais uniquement parce que cette souffrance-là étreint le coeur de tout homme impliqué dans un processus social qui nie sa propre liberté.
Publié le : jeudi 1 janvier 1998
Lecture(s) : 304
Tags :
EAN13 : 9782296334762
Nombre de pages : 72
Prix de location à la page : 0,0051€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Crépuscule équinoxial

@ Éditions LHarmattan, 1997 ISBN: 2-7384-5102-0

Pius NGANDU Nkashama

cRÉPUSCULE

ÉQUINOXIAL

Poèmes

L'Harmattan 5-7, rue de l'École Polytechnique 75005 Paris - FRANCE

L 'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

au crépuscule

d'équinoxe

tu as vite oublié de respirer un tas de cendres desséchées

juste un vent torride et le sable s'est dispersé même les lointains fantômes dissous au fond des brumes sous des monticules de froidure

endurées, tant de souffrances accumulées, parce que la terre des Ancêtres a rejeté ses enfants des quadrilatères exsangues d'exil. - Que la souffrance soit le creuset où le feu purifie le corps, les pensées et les sens, avant d'amener la vie aux éblouissements de l'Amour. - Mais si le feu brûle plus qu'il n'en faut, il ne laisse que des cendres: même pas la braise ardente. (dans Théâtres et scènesde spectacle, 1993, p. 7)

Tant d'épreuves

5

DU M~MEAUTEUR

I. OUVRAGES SCIENTIFIQUES

Analyse sémantique de la métaphore poétique, Lubumbashi, "Centre de linguistique théorique et appliquée" (CELTA), ColI. "Etudes et recherches", 1977, 158 p. Comprendre la littérature africaine écrite, Issy-les-Moulineaux, Editions Saint-Paul, 1979, 128 p. Littératuresafricaines: 1930-1982 ( anthologiecritique), Paris, Silex, 1984,

674 p.
La littérature zaïroise (en collaboration), dans Notre librairie, n063, 1982,
.

128 p. soleilsdes indépendances': Paris, Kourouma et le mythe: une lecturede ((Les Silex, 1985, 104 p. L'Afrique noire en poésie (en collaboration), Paris, Gallimard, ColI. "Folio", 1985, 128 p. Églisesnouvelleset mouvements religieux,Paris, I.:Harmattan, 1990, 260 p. Écritures et discours littéraires: études du roman africain, Paris, [Harmattan, 1991, 302 p. Littératureset écrituresen languesafricaines,Paris, I.:Harmattan, 1991, 408 p. L'Église des Prophètes africains: lettres de Bakatuasa Lubwe wa Mvidi Mukulu, Paris, I.:Harmattan, 1991, 222 p. Négritude et poétique: une lecture de l'oeuvre critique de Léopold Sédar Senghor,Paris, rHarmattan, 1992, 158 p. Les années littéraires en Afrique: 1912-1987, Paris, I.:Harmattan, 1993, 458 p. Théâtreset arts du spectacle: étudessur lesdramaturgieset lessignesgestuels, Paris, [Harmattan, 1993, 384 p. Les années littéraires en Afrique (II) : 1987-1992, Paris, L'Harmattan, 1994, 126 p. La terre à vivre: la poésie du Congo-Kinshasa (anthologie), Paris, [Harmattan, 1994, 432 p. Dictionnaire des oeuvres littéraires africaines de langue française, Paris, Nouvelles du sud, 1995, 748 p. Le livre littéraire: bibliographiede la littérature du Congo-Kinshasa,Paris, I.:Harmattan, 1995, 210 p.
Le discours composé et la pensée politique des Mouvements religieux (le cas du Congo-Kinshasa) Paris, Nouvelles du sud (sous presse). Citadelle d'espoir, Paris, I.:Harmattan, 1995, 144 p.

Les magiciens du repentir: les confissions de Frère Dominique (Sakolnbi Inongo), Paris,:LHarmattan, 1995, 178 p. Sémantique et morphologie du verbe en cilubà : étude de ku-twa etkw-e/a, Paris-Kinshasa, Giraf-Editions universitaires africaines, 1995.

II. OUVRAGES LITTÉRAIRES
Poésie Crépuscule équinoxial, Lubumbashi, Editions Falange, 1977. Khédidja, dans La malédiction, Paris, Silex, 1983. Les noces du Poète (avec lespeintures d'Ali Silem) (sous presse).

Romans et récits La malédiction, Paris, Silex, 1983, 152 p. Le fils de la tribu, suivi de La mulâtresseAnna, Dakar, Nouvelles éditions africaines, Coll. "Créativité 10", 1983, 192 p. Le pacte de sang, Paris, :LHarmattan, ColI. "Encres noires", n°25, 1984, 340 p. La mort faite homme, Paris, :LHarmattan, ColI. "Encres noires", n038, 1986, 258 p. Vie et moeurs d'un primitif en Essonne quatre-vingt-onze, Paris, :LHarmattan, ColI. "Encres noires", n044, 1987,196 p. Pour les sièclesdes siècles,Paris-Malakoff: Nouvelles éditions Bayardères, 1987, 334 p. Les étoiles écrasées,Paris, Publisud, ColI. "I.:espace de la parole", n08, 1988, 220 p. Des mangrovesen terre haute, Paris, :LHarmattan, Coll. "Encres noires", n078, 1991, 102 p. Un jour de grand soleil, Paris, :LHarmattan, ColI. "Encres noires", n088, 1991,454 p. Le doyen Marri, Paris, :LHarmattan, Coll. "Encres noires", n -131, 1994,
202 p. Un matin pour Loubène, LaSalle-Québec, Hurtubise, 1991, 88 p. Les enfants du lac Tana (en collaboration), LaSalle-Québec, Edi tÏons Hurtubise, 1991, pp. 41-69. Le fils du mercenaire, Paris-Vanves, EDICEF, 1995, 128 p. YOlène, au large des collines, dans Le fils du mercenaire, Paris-Vanves, EDICEF, 1995, 128 p. Yakouta, Paris, :LHarmattan, ColI. "Encres noires", n0139, 1994, 160 p. Ton image sainte, Mariana (sous presse).

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.