De l'envie à l'écrit

De
Publié par

Tout en ce monde est équilibré, la vie avance, se moquant même de la durée, le temps se balance, il est le seul qui ne peut être tué. Mais n’avez-vous jamais remarqué que l’équilibre ne repose souvent que sur deux !

Il y a :

Le sel et le poivre,

L’eau et le feu,

L’homme et la femme,

Le diable et dieu,

Deux pieds deux mains et d’ailleurs, tant mieux,

La mer et la terre sous couvert des cieux,

L’ombre et la lumière pour les plus heureux

L’idée et son contraire, pour plaire,

Les injures et les prières dans l’air,

L’abstrait et le concret pour ne jamais s’en défaire,

Et des millions de combinaisons qui tendent à nous parfaire, qu’il est bon de se dire que l’on ne vit pas dans le ciel mais sur terre…



Point de limite et de barrière, à imaginer l’impossible, car d’impossible il n’y a rien, sauf pour celui qui ne croit en rien…



Ayez l’audace de me lire comme j’ai eu l’audace de vous écrire… Ne manquez pas d’air !


Publié le : samedi 1 janvier 2011
Lecture(s) : 246
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782953993103
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Préface Bonjour, quel mot étrange afin de commencer ces écrits qui j’espère sauront vous ravir. Il n’y aura rien de conventionnel dans aucun des textes que vous pourrez y trouver, comme celui que vous venez de commencer à lire. Le mot conventionnel définissant le manque de naturel ou d’originalité, vu que mes idées n’épousent aucunement le conformisme littéraire habituel, il semblait important de vous le préciser dès le début de ce voyage. Bienvenue, alors, à la découverte de mes pensées sur quelques-uns des thèmes fréquemment abordés, agrémentés de style poétique, quelquefois lyrique, frisant, de surcroît, l’insolence littéraire habituelle.
7
Prenez votre temps, afin de vous laisser porter par les idées amenées car le but premier est que vous preniez la place que j’occupe pour pourvoir le lire. S’accrochant à tout ce qui m’entoure, êtres vivants comme nature morte prenant vie à la base de ma plume, il y a en ce livre de l’imaginaire à souhait, servez-vous-en pour vous détacher de vos habitudes et vous distinguer. Dès maintenant, vous êtes l’auteur de cet ouvrage, car pour l’écrire je me suis inspiré de chacune de vos idées. C’est pour cela qu’il sera, à la fin de l’ouvrage, inutile de me juger. Il n’est pas nécessaire de m’étendre plus sur le sujet, je vous prie de bien vouloir vous munir de votre matière grise pour débuter la lecture de cet écrit, prenez ma place je vous y invite, vous êtes insolent, réfléchi, et rêveur, pris d’une envie de voir chaque chose qui vous entoure de manière non conventionnelle, vous êtes l’auteur, moi je vous l’écris. Bon appétit !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.