De profundis clamavi

De
Publié par

Évadez-vous en lisant le poème "De profundis clamavi" écrit par Charles BAUDELAIRE et publié en 1857. Ce poète de France est né en 1821, mort en 1867. "De profundis clamavi" de BAUDELAIRE est un poème classique extrait de Les fleurs du mal. Vous avez besoin de ce poème pour vos cours ou alors pour votre propre plaisir ? Alors découvrez-le sur cette page. Le téléchargement de ce poème est gratuit et vous pourrez aussi l’imprimer.
Grâce à ce document PDF sur le poème de BAUDELAIRE, vous pourrez faire un commentaire ou bien tout simplement profiter de très beau vers de "De profundis clamavi".
Publié le : jeudi 1 janvier 1857
Lecture(s) : 49
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

De profundis clamavi

J'implore ta pitié, Toi, l'unique que j'aime,
Du fond du gouffre obscur où mon coeur est tombé.
C'est un univers morne à l'horizon plombé,
Où nagent dans la nuit l'horreur et le blasphème ;

Un soleil sans chaleur plane au-dessus six mois,
Et les six autres mois la nuit couvre la terre ;
C'est un pays plus nu que la terre polaire ;
- Ni bêtes, ni ruisseaux, ni verdure, ni bois !

Or il n'est pas d'horreur au monde qui surpasse
La froide cruauté de ce soleil de glace
Et cette immense nuit semblable au vieux Chaos ;

Je jalouse le sort des plus vils animaux
Qui peuvent se plonger dans un sommeil stupide.
Tant l'écheveau du temps lentement se dévide !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi