Des dits cassés ... et recollés

De
Publié par

Durant l'année 2011, l'auteur a tenu ce journal poétique et y a retranscrit ses humeurs du moment, ses quêtes et obsessions, de simples réactions face à l'actualité mais aussi des réflexions plus essentielles comme des spasmes intérieurs ou des échos à d'anciennes émotions.

Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 38
Tags :
EAN13 : 9782296505742
Nombre de pages : 168
Prix de location à la page : 0,0093€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
De lCommgnéearai ,uaq iu relj uo tr,ou je  lseisas ed li eliot atuuertnmi,el on journ tient sl tnnna ,laarudjo: s ur 2ée1 01s navaceo  uassnu mors dumeug, hbo ,setêuq ,tnemlempsi, nsiossseca elaut étisulprés tiacs onunà tn,ea tcsed  uuq ou moins  brûlatsil ed am ,» sen,ieidotpsem t «e sslpsuleelneitussiis ates  quêoschul murie és,i serétns ,smsap à dancéférenceiaastnr itlpsef casimus ontimo é,serutcel sennei tentureécriSon sn .sioiuov el sprt enemt  eisécd tnayufdnelac uéchte dr auappespi t mearlbenoxem t ppss luivunesrec ,lcrehtnahrier, pour se reédlpyored na snusixe iuq sunét sivnd irent entte uéd o uoreà n lienles r  nouestomad ,xuej ed etllnc i unsban loeltcfidi utec u je et , maux dl auq,etnqituehnemeisonoétint pnad ,tneof nos s ontsaesêl mseù  0tes  eisut eadre est né en 196uqitrÉ.eL cièime euelt auinenthanis, pinantseig .nEiaenautnicqna  lstequ» x eud-ertne « tec snreprésendre  de  sel  acemtnd na nntamotom csapotiso,rue ,etpmoc queairettért li eer.eC cilam suton sot esl eicugayov reimerp tu théâtratations  aotjuuoel,si  loû gdet  ersleu ,erunat él tircituqp éo10I1,e2 tratllusde cion rutrevuotaN ed eBre lihaBNISt.ie eoptéqieup builé à ce jour.Des stiDsac séste  ec rléolousJalrne 0
Éric Lemière
Journal poétique, 2011
s Dits cassés… et recollés
e
8-175,6136-300-0 9 :-278
 
  
             
    
    
D ES DITS CASS É S
ET RECOLL É S  
 
 
 
 
 
    
                              
 
D E
S 
Éric Lemière         C
DITS AS
S É S
ET RECOLL É S  
 
 Journal poétique, 2011
 
                                      © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00071-8 EAN : 9782336000718  
                                       
 
   A ma mère  A ma compagne  A mes amis François, Pierre et les autres sans qui      
                                         
  « si on a lamour des gens, cela peut aller jusquà la violence » Paul Rebeyrolle, 1984    26 décembre 2010, au petit matin,  ENIGMES :   Luf et la poule La pluie et le beau temps La première vague, le dernier souffle La fuite de linstant, le surgissement, le franchissement, le balbutiement  de limperceptible. La porte furtive par où se fraie léchappement de mes pensées  La poule et luf Linconsistance des mots, la lente évaporation du passé Lirréductible présence des choses  Ce que je reste, tous ceux que je nai pas été Ce qui mattend, ce qui ne mattend pas,  ce que je nattends plus  Le lent éboulement de moi-même, jusquaux bordures de je ne sais quel oubli ; Vivre et mourir -  DE PROFUNDIS :  Quel est ce sage, sur un lointain rivage, qui mapostrophe et me crie : « Veux ce que tu as, plutôt que aie ce que tu veux ! » Quand donc accosterai-je cet inaccessible pays sage ? Quel est ce mage ? Quand donc viendra lattendu délestage,
 
7
de mes trop lourds bagages ?   NAÏF :   Nouveau tour de rêves, dans les manèges du temps Pierre blanche, borne sans vision, starting-block attendant le pas, tourné vers tous les sens, sur le nouveau calendrier. Un nouvel entêtement, à se dire, peut-être, que lenfance nest pas tout à fait morte. Laffirmation du fils, le déclin du père,  et moi, dans lentre deux  Quels cadeaux mapportera demain ? De quel émerveillement mes yeux sont ils capables encore ? Cinquante au compteur, si peur de la peur de la peur, si assoiffé de joie ! Si jeune encore Si seul parmi les seuls, ignorant, perdu parfois, bulle à crever parmi les bulles, transbahuté, ballotté sur ce vaste océan, vieux de tant de millions dannées        Quelques bonnes résolutions en vue du Nouvel an :    N ouilles  O ranges à jus  Ë plucher  L aver cuvette à chiottes   
 
8
           Janvier 2011, après une relecture des Chants de Maldoror   AU FIL DE LARAIGNEE :   A peine levée, laube Derrière la porte Nargue et roucoule : une petite voix pointue :  « Quas-tu fait, quas-tu fait de ta vie, de ta jeunesse, de tes jours, de tes nuits, de tout ce temps perdu ; quelle pépite oubliée par lenvol de la nuit te blesse ? »  Une voix  une voix se moque, là, derrière la porte, Ce gloussement de voix qui me houle, chahute, me fouille, et me tourneboule  Tout doucement je me déploie pourtant, je compte mes membres, (men manque t-il ?), je métale et maplatis, avec une infinie lenteur   pour ne pas alerter lil tout rond, et tout rouge, qui me guette, là, derrière cette porte, cet il qui roule et crisse sur le tranchoir de lhorizon, je me déplie, et range mon âme sous mon aile- je ne répondrai pas, à ce cri qui mappelle- je frapperai seulement ; quelques petits coups de bec, sur la porte. Et je pleurerai des plumes de larmes ; Duvet mouillé sous la rosée versée, ivresse daimer, tous les fronts consolés   Il faut rester au demeurant : Etang au fond des marées Ne pas bouger Réinventer à chaque instant le bestiaire de lombre Apprendre le langage des feuilles qui dorment sous la canopée  Trop déclat de lumière au fond de loeil persécuté 
 
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.