Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Des mots, rien que des mots, sans prétention et sans censure !

De
71 pages

Des mots qui coulent... Des phrases sans logique ou trop logiques. Paysages oniriques où la femme est reine, où la femme est aimée. Une femme ? Toutes les femmes... Couleurs, les mots comme des couleurs étalent les sentiments sur le papier de mes intuitions.

Publié par :
Ajouté le : 12 juin 2011
Lecture(s) : 237
EAN13 : 9782748105964
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Des mots, rien que des
mots, sans prØtention et
sanscensure!Claude Pierre
Des mots, rien que des
mots, sans prØtention et
sanscensure!
Ettoi,tun’ypeuxrien..
PO SIE' manuscrit.com, 2002
ISBN: 2-7481-0597-4(pourlefichiernumØrique)
ISBN: 2-0596-6(pourlelivreimprimØ)Avertissementdel Øditeur
DØcouvertparnotrerØseaudeGrandsLecteurs(libraires,revues,critiques
littØrairesetdechercheurs),cemanuscritestimprimØtelunlivre.
D Øventuellesfautesdemeurentpossibles;manuscrit.com,respectueusede
lamiseenformeadoptØeparchacundesesauteurs,conserve,àcestadedu
traitement de l ouvrage,le texte en l Øtat.
Nous remercions le lecteurde tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com
5bis, rue de lA’ sile Popincourt
75011 Paris
TØlØphone:0148075000
TØlØcopie : 01 48 07 50 10
www.manuscrit.com
contact@manuscrit.comDE PLUS EN PLUS BELLES.
Quand ses doigts fr lent mes yeux,
Et que ses yeux fr lent ma vie,
Sur la berge de mon curœ ,
Les vagues de l envie,
S’Øcrasent avec vigueur,
Et Øpongeant le sable cuisant,
Il y a plus d un nom bouillonnant,
Plus d une me cuœ r,
Qui s Øveillent et s Øcrient,
Qu elles sont ma lie,
Qu elles aimeraient, Œtre miennes,
Et se dØposer aux parois de mon Œtre,
Sur les contreforts de ma silhouette,
Sur le col de mon imagination,
Un instant, une minute, le temps d une action.
Le temps que je dise oui.
À toutes les beautØs,
À toutes les filles,
Qui un jour, une nuitØ, une vie,
Ont collectØ mes sentiments,
J avoue que j Øtais imprudent,
Mais que le bonheur qu elles m ont donnØ,
tait l’indice vivant,
Le reflet encore prØsent,
De leur douce et Øternelle beautØ.
Oø sont vos vingt ans ? Mesdames…
Vous avez toutes changØ vos visages d enfant,
7