Entailles douces

De
Publié par

Depuis toujours, Agnès Royer vit en compagnie des mots. Elle écrit beaucoup mais jusqu'à présent, ses mots n'étaient pas venus à la lumière du jour. Ces textes ne sont pas une autobiographie. Ils dessinent en creux le portrait d'une femme peut-être plus à l'aise avec les mots qu'avec les personnes ; sa vérité peut se lire dans ces lignes et c'est bien la vérité, même si elle est rarement manifestée.
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
EAN13 : 9782296503892
Nombre de pages : 152
Prix de location à la page : 0,0087€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
qqêqqqqqqôqqqqqqqqêqqqqqqqqqqqôqqqqêqqqqqqqqqqqqqôôqqqqqqqqqqqqqîqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqêqqqqôqqôqqqqqêqêqqqêqêqqqqqqqqqqqqqqôqqqqqqqqqqôqqqqqqqîqqqqqqqqqqqqqîqqqqêêqqêîqîqqqôqqqîe et lÉVE2ivrqqêqqtionsVcrireÉdi 0IBS N 515,6-29449997: 2-8-4-5
neatliles_douces_14_7_12  22/08/12  8:38  Page 1
neatliels_douces_14_7_12  22/08/12  8:38  Page 2
neatliles_douces_14_7_12  22/08/12  8:38  Page 3
Entailles douces
3
_douces_ntailleseag P4e  82 8 :3/22 1/807_41 21_
Collection « Aux marges de l’écriture » Directeur de collection : Agnès Royer
Parce que chacun peut trouver son moyen d’expression par l’écrit et l’édition, Parce que tant d’expériences méritent d’être connues et ne trouvent pas de place dans l’édition, Parce que c’est la marge qui donne à la page sa respiration, Nous proposons cette collection ouverte à un grand nombre.
Déjà parus dans la collection :
La Vie jusqu’à la dernière goutte (Danièle Massardi) René Théophile Laennec (Étienne Subtil) Le Puits perdu (Elie Dermarkar) Mon insouciance de 1914 et nos angoisses de 1939 à 1944 (Adrien et Suzanne de Givenchy) Pour ce soir et demain - Poèmes d’ado-les-sens (Elie Dermarkar) Un alphabet pour une Gabonite (Andrée Brébant-Cogniard) Peaux de Vaches et Noms d’oiseaux – Une fable bourreaucratique (Chantal Ferdinand) Survol d’une mémoire (Auguste Marcon) La Destruction de l’humain dans les camps nazis -Témoignages d’un monde sans éthique (Auguste Marcon)
5
5 
Entailles douces
Agnès Royer
L’Harmattan
liatnecuod_sel4_7_es_122/012    :8/821aPeg83  
© L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99445-4 EAN : 9782296994454  
 
      
                               
taenleil1__4_721_sodcuse12  8:38  22/08/6 egaP  
entailles_douces_14_7_12  22/08/12  8:38  Page 7
À Jacques, Maurice, Marcel, Pierre, Jean Marie
Au docteur Roger Vittoz
neatliels_douces_14_7_12  22/08/12  8:38  Page 8
entailles_do
9
Ces textes ont été écrits dans deux ateliers d’écriture du Ciclop, de 2007 à 2012, le premier animé par Valérie, le deuxième animé par Nathalie en présence de Crespouille, chatte éminente. Le lecteur trouvera à la fin du livre les consignes d’écriture qui ont amené la naissance de chacun de ces textes.
Pages 143 à 145, Valérie et Nathalie vous en disent plus sur leurs ateliers du mardi soir.
eg9 
Ce sont toutes ces contraintes extérieures fertiles qui ont donné à ces textes leur intime raison d’être, leur justification secrète. Leur petite musique du mardi soir touchera peut-être d’autres.
Les inducteurs sont des mots choisis par les participants de l’ate-lier ; chacun est libre de les utiliser à sa convenance, soit en les intégrant – tous, ou une partie, ou aucun – dans son texte. Le temps d’écriture est précédé d’un repas auquel chacun contri-bue, en apportant qui à manger, qui à boire. Il peut se faire que les textes se nourrissent aussi de ce qui a été dit à ce moment-là. La durée d’écriture est choisie par les participants ; le texte se termine quand la durée d’écriture est atteinte. Il est habituel-lement déconseillé d’arrêter avant, de poursuivre au-delà, et de rayer ce qui a été écrit. Certains textes se retrouvent ainsi avec une phrase en suspens, sans ponctuation finale, ouverte sur des mots à venir.
  128//0Pa  388:_41_secu22  21_7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.