//img.uscri.be/pth/cfac6c2d514595b24f57765526849d0745a52dd3
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Epines fleuries

De
202 pages
Ces poèmes datent de plus d'un siècle. L'auteur est mon arrière-grand-père. Les générations actuelles découvriront sa personalité à travers ces poésies qu'il a commencées à l' âge de 25 ans et poursuivies jusqu'à sa mort. Elles célèbrent les principales péripéties d'une famille nombreuse et heureuse : mariages, noces d'or, amours, nostalgie des années qui passent et même évènements politiques.
Voir plus Voir moins
Albert de Vathaire
Épines fleuries Poèmes
1833-1916
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03129-3 EAN : 9782343031293
INTRODUCTIONIl n’est pas banal de voir un spécialiste des hauts-fourneaux se lancer avec talent dans la poésie. C’est pourtant le défirelevé par l’arrière-grand-pèrede mon épouse, mort à un âge avancé pour l’époque, il y a un siècle, précisément l’âge que j’ai aujourd’hui, 83 ans. Je pense qu’il est intéressant de publier ces poèmes qui fleurent bon une époque disparue. S’il avait été branché sur internet,il n’aurait sans doute pas soupçonné sa vocation et nous n’aurions pas aujourd’hui le plaisir de nous déconnecter quelques instants pour revivre une autre époque. Ce qui m’a surpris dans ces vers, c’est la grande variétédes sujets abordés. Trouver de quoi écrire de talentueuses poésies sur des sujets d’ingénieur, ce n’est pas banal : Comme un fruit se nourrit de soleil tropical, la flamme dans les fours a mûri le métal….
Vous imaginez des poèmes sur les étals de supermarché ou sur le taux de l’euro ? Il en aurait été capable. Tout pour lui pouvait être source de poésie… même le divorce dont il parle avec des paroles à la fois très modernes et d’un autre âge. Vous aurez donc le choix des thèmes mais toujours le plaisir d’un style élégant, à la fois délicieusement vieillot et étrangement de notre époque. J’espère vous faire partager le plaisir que j’ai ressenti à ce voyage dans le temps. Faute d’avoir encore construit la machine qui permettrait ce retour en arrière, il nous reste la lecture. Profitons-en tant que le progrès ne l’aura pas remplacée par quelque satanique invention. Michel Malherbe