Épitaphe (Coppée)

De
Publié par

François Coppée — Les Récits et ...

Publié le : mercredi 18 mai 2011
Lecture(s) : 137
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
François CoppéeLes Récits et les Élégies
L’EXILÉE Épitaphe
Dans le faubourg qui monte au cimetière, Passant rêveur, j’ai souvent observé Les croix de bois & les tombeaux de pierre Attendant là qu’un nom y fût gravé. Tu m’es ravie, enfant, & la nuit tombe Dans ma pauvre âme où l’espoir s’amoindrit, Mais sur mon cœur, comme sur une tombe, C’est pour toujours que ton nom est écrit.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'Odyssée

de evekewan

Allégorie et préciosité - article ; n°1 ; vol.28, pg 103-116

de CAHIERS_DE_L-ASSOCIATION_INTERNATIONALE_DES_ETUDES_FRANCAISES