Esprit, dès le berceau dans le ciel emporté

De
Publié par

Évadez-vous en lisant le poème "Esprit, dès le berceau dans le ciel emporté" écrit par Nicolas VAUQUELIN DES YVETEAUX. Ce poète de France est né en 1567, mort en 1649. "Esprit, dès le berceau dans le ciel emporté" de VAUQUELIN DES YVETEAUX est un poème classique. Vous avez besoin de ce poème pour vos cours ou alors pour votre propre plaisir ? Alors découvrez-le sur cette page. Le téléchargement de ce poème est gratuit et vous pourrez aussi l’imprimer.
Avec le poème de VAUQUELIN DES YVETEAUX, vous pourrez faire une analyse détaillée ou bien tout simplement profiter de très beau vers de "Esprit, dès le berceau dans le ciel emporté".
Publié le : lundi 30 juin 2014
Lecture(s) : 3
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Esprit, dès le berceau dans le ciel emporté

Esprit, dès le berceau dans le ciel emporté,
Qui dédaignes l'éclat des choses moins durables,
Et toujours t'arrêtant aux desseins honorables,
Ne t'es jamais soumis à nulle vanité ;

Sujet à la raison, tu vis en liberté ;
Tant de vaines grandeurs, aux autres admirables,
Tant de plaisirs pipeurs, tant d'honneurs misérables,
N'ont jamais pu toucher tes ans ni ta beauté.

Le plaisir de nos jours, qui sans cesse varie,
Est semblable aux couleurs d'une plaine fleurie,
Qu'on voit après six mois en neiges se tourner ;

Mais nos saintes amours sont hors de la nature,
Le Ciel et la Vertu seront leur sépulture ;
Car jamais les saisons ne les pourront borner.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Disgrâce

de le-trimeur

Extase

de le-trimeur

suivant