ExcuseS

De
Excusez-la !
«ExcuseS» est le douzième d’une série de douze ouvrages intitulée «Autoportrait», publiés au rythme d’un par mois en 2014. Chaque ouvrage répond à une consigne singulière et son titre débute par une lettre du prénom de l’auteur.
«ExcuseS» complète, sur le mode de la confession de ses manquements, les douze travaux d'Herménégilde.
Publié le : lundi 8 décembre 2014
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782897440060
Nombre de pages : 50
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

 

 

 

 

 

Ancrées dans le Nouvel-Ontario, les Éditions Prise de parole appuient les auteurs et les créateurs d’expression et de culture françaises au Canada, en privilégiant des œuvres de facture contemporaine.

 

 

Éditions Prise de parole
C.P. 550, Sudbury (Ontario)
Canada P3E 4R2
www.prisedeparole.ca

 

 

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC), du programme Dévelop­pement des communautés de langue officielle de Patrimoine canadien, et du Conseil des Arts du Canada pour nos activités d’édition. La maison d’édition remercie également le Conseil des Arts de l’Ontario et la Ville du Grand Sudbury de leur appui financier.

Du même auteur

Poésie

Solstices, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2009.

Béatitudes, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2007, prix Champlain.

Conversations, Sudbury, Éditions Prise de parole, « BCF », 2006 [1999], prix du Gouverneur général.

Parcours, Moncton, Éditions Perce-Neige, 2005.

Répertoire, Trois-Rivières, Écrits des Forges / Chaillé-sous-les-Ormeaux (France), Le dé bleu, 2003.

L’oiseau tatoué, Montréal, La courte échelle, 2003.

Émergences (réédition de Mourir à Scoudouc et Rapport sur l’état de mes illusions), Ottawa, Éditions L’Interligne, « BCF », 2003 [1974] [1976].

Légendes, Québec, Éditions J’ai vu, 2000.

Actions, Montréal, Éditions Trait d’union, 2000.

Brunante, Montréal, Éditions XYZ, 2000, prix Éloizes.

Climats, Moncton, Éditions d’Acadie, 1996.

Miniatures, Moncton, Éditions Perce-Neige, 1995, prix de poésie des Terrasses Saint-Sulpice / Estuaire.

Vermeer, Moncton, Éditions Perce-Neige / Trois-Rivières, Écrits des Forges, 1992.

Existences, Moncton, Éditions Perce-Neige / Trois-Rivières, Écrits des Forges, 1991.

Vous, Moncton, Éditions d’Acadie, 1991, prix France-Acadie.

Prophéties, Moncton, Éditions Michel Henry, 1986.

Rapport sur l’état de mes illusions, Moncton, Éditions d’Acadie, 1976.

Mourir à Scoudouc, Moncton, Éditions d’Acadie, 1974.

Théâtre

Laurie ou la vie de galerie, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2013 [2001].

Pierre, Hélène & Michael suivi de Cap Enragé, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2012.

Avec Louis-Dominique Lavigne, Le cœur de la tempête, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2011.

Le Christ est apparu au Gun Club, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2005.

Aliénor, Moncton, Éditions d’Acadie, 1998.

L’exil d’Alexa, Moncton, Éditions Perce-Neige, 1993.

En collaboration

L’événement Rimbaud, avec Gérald Leblanc et Claude Beausoleil, poésie, Moncton, Éditions Perce-Neige / Trois-Rivières, Écrits des Forges, 1991.

Le tapis de Grand-Pré, avec Réjean Aucoin et Jean-Claude Tremblay, illustrateur, Éditions pédagogiques de la Nouvelle-Écosse, 1986, prix France-Acadie.

L’antilivre, avec Jacques Savoie et Gilles Savoie, illustrateur, Moncton, Éditions de l’étoile magannée, 1972.

Herménégilde Chiasson

ExcuseS

autoportrait XII

Éditions Prise de parole

Sudbury 2014

L’auteur remercie le Département de français de l’Université d’Ottawa pour la résidence d’écriture au cours de laquelle il a créé Excuses. Ce livre est le quatrième de la série Autoportrait à avoir été conçu et rédigé, et ce, au cours du mois de décembre.

 

Réalisation de la première de couverture : Olivier Lasser

 

Conception de la couverture et mise en pages d’après une idée originale d’Herménégilde Chiasson.

 

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Copyright © Ottawa, 2014

 

Diffusion au Canada : Dimedia

 

 

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Chiasson, Herménégilde, 1946-, auteur

Excuses / Herménégilde Chiasson.

(Autoportrait ; 12)

Poèmes et écrits en prose.

Publié en formats imprimé(s) et électronique(s).

ISBN 978-2-89423-927-8. – ISBN 978-2-89423-767-0 (pdf). –

ISBN 978-2-89744-006-0 (epub)

I. Titre. II. Collection : Chiasson, Herménégilde, 1946- . Autoportrait ; 12.

PS8555.H465E93 2014      C841’.54      C2014-904245-0

PS8555.H465E93 2014      C841’.54      C2014-904246-9

 

ISBN 978-2-89423-927-8 (Papier)

ISBN 978-2-89423-767-0 (PDF)

ISBN 978-2-89744-006-0 (ePub)

 

 

 

Et j’ai honte. Même devant les arbres j’ai honte.

Marcel Pagnol

Notes pour un projet de livre d’artiste, avec le photographe canadien d’origine chilienne Rafaël Goldstein. Ce livre n’a jamais vu le jour. Il fait partie de ces projets qui naissent et qui ne trouvent pas de suite pour les raisons d’usage. Les excuses habituelles.


La grisaille s’étend sur Santiago.

L’autobus où je perds mes mots s’arrête près d’un camion chargé d’immenses unités de canalisation en béton.

Un pays aperçu à travers une vitre teintée, moi comme tant d’autres touristes.

Dans ces voitures, tant de souvenirs.

Les gyrophares d’une voiture de police qui nous double.

Les histoires d’horreur que chacun porte en soi comme une maladie, un virus dormant et sans doute contagieux.

La conscience de la liberté, de ce qu’elle nous apporte, à quel point elle nous habite, à quel point la justice, comme je viens de le lire sur un mur de béton, nous obsède et nous cimente à jamais les uns aux autres.

Ce qui se fait. Ce qui ne se fera pas. Questions diverses entourant certains projets conçus au fur et à mesure du prolongement de l’existence.


Comment replacer les mots dans la bouche de ceux qui les ont perdus, et qui se demandent comment se raccorder au monde des autres?

Comment refaire sa vie, quand on sait que les autres s’en iront ailleurs, qu’ils obéiront aux impératifs de leurs chefs, qu’ils nous verront de loin, la glace se fissurant sous leurs pieds, une banquise à la dérive?

Comment regarder les murs remplis de visages intrigants, leurs yeux vitreux sous la pellicule?

Comment recréer cette plage surgie d’un monde à la dérive, cette étendue toute en longueur, filigrane, insouciante comme un été passé à regarder la vie de travers, à sentir les mots se coincer dans la gorge, à s’imaginer qu’il ne viendrait personne pour contempler cette beauté naissante au fil du temps?

Comment faire en sorte que ceux qui vivent mal à l’aise dans leurs corps finissent par retrouver, comme par enchantement, la grâce des gestes bouleversants qu’on serait en droit d’attendre d’eux?

Comment retrouver les amis perdus dans des histoires d’amour si compliquées et qui ont si mal terminé, qu’ils vont jusqu’à refuser les présents d’une époque heureuse qu’ils n’ont jamais voulu reprendre?

Comment revenir de la toundra quand on sait qu’il va faire froid à tout jamais, même dans le Sud?

Comment reconfirmer ce qu’on a fait, récrire ce qu’on a écrit, redire ce qu’on s’est évertué à répéter, à reformuler, refaire ce qui ne se refait pas, mais qu’on exige comme s’il s’agissait d’une vulgaire promesse, d’une banale affaire d’horaire, d’une autre question attendant une simple réponse?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Comptine à rebours

de editions-prise-de-parole

LectureS

de editions-prise-de-parole

NostalgieS

de editions-prise-de-parole

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant