Extraits de nos vies II

De
Publié par

Extrait de nos vies II est une oeuvre qui aborde, dans la continuité du premier volet de la saga, une multitude de thèmes : La Tristesse et L’espoir, Les ténèbres et la Lumière, l’humour et l’amour, les mythes et la réalité ou encore le naturel et le surnaturel.
L’auteur charmera une fois de plus les lecteurs avec un style poétique qui lui est propre.
Publié le : mardi 3 juillet 2012
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332505729
Nombre de pages : 66
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-69300-6

 

© Edilivre, 2013

Fleur de vie

Si l’homme pouvait vivre comme une fleur

sans jamais éprouver la peur

et être sans cesse à la recherche de la bonne lueur

de telle façon que même l’éternel ne puisse le regarder en horreur

mais seulement l’encourager dans son grand labeur

ouvrage qui fera en sorte que jamais il ne se meurt

de sauvegarder ce que lui offrira sa femme comme douceur

quand bien même il se trouvera prisonnier de la fureur

et n’observera que ses rêves en couleur.

À ma femme Josiane

« je pense tout le temps à toi qu’importe la distance

dont se sert le destin pour écrire notre solide romance…

Laissons le temps nous donner l’assurance

que notre Amour ne mènera jamais à une forme de violence

même quand il traversera une mauvaise tendance…

Que l’éclat du rêve de notre premier futur baiser ne perde jamais de son espérance

et se manifeste indéfiniment comme une comète dans notre univers à outrance

car je pressens que jamais je ne perdrai patience

à attendre ce moment unique qui se déroulera aussi sous le regard de la science »

Les sentiers de l’éternel

Aux yeux de l’éternel

notre foi est de loin préférable à l’observation de la loi

et la prudence, meilleure que l’intelligence.

À l’éprouvette de l’éternel

notre souffrance a pour rôle de nous éloigner de l’arrogance

et notre force doit être lié à la tolérance.

Sur le chemin de l’éternel

la véritable puissance se confond avec la faiblesse

et la lenteur cache cette puissance.

Or, il y a plus important que la puissance : « c’est l’amour »

qui révèle la connaissance absolu

et qui dévoile des vérités que l’on croyait à jamais avoir perdu…

Les anges déchus

Au moment de la création de notre cher système terre-ciel

les anges de l’éternel lui étaient tous fidels

comme la chaleur l’est en vers les rayons de soleil

mais, il ne suffit que de quelques siècles vermeils

Pour que certains d’entre eux cédèrent à l’idée de savourer le plaisir charnel

en prenant des formes humaines pour la plupart de façon partiel

afin de profiter surtout des femmes dès leur réveil

ou ne serait-ce que pendant leur sommeil.

Furent donc chassés du ciel

Tous ceux qui s’étaient laissés attirés comme des abeilles

vu la perte de contrôle que ces dernières affichent lorsqu’elles sont face au miel…

Les chevaliers de la défaite

Mainte fois où ils ont liés leurs efforts à l’espérance

la défaite les a conduit dans un champ de lamentations

par l’intermédiaire de sa sinistre ambulance.

Tout l’or sur lequel ils s’étaient assis

s’est transformé en paille

et tous ceux qui se disaient avant leurs amis

maintenant les raille.

Outre même, lorsqu’ils essaient de parcourir des paysages naturels

pour se rappeler que presque tout vient de l’éternel

une chaleur excessive agit sur eux autant que l’eau dissout le sel.

« La victoire est sûrement devant »

se disent-ils pour ne pas abandonner tous leurs efforts au vent

mais ils ne savent sans doute pas que les êtres supérieurs

ne les ont qu’attribués dans la victoire des rôles inférieurs

car c’est ainsi que leurs noms sont mentionnés dans le livre de la vie.

Conséquence : « qu’ils multiplient leurs efforts au centuple

ils ne pourront que perdre pas plus ni moins »

C’est pourquoi ils formeront toujours avec la défaite un couple..

L’esprit du mal

Un jour où assez intense fût ma méditation

et qu’à son maximum brûlait mon cosmos de protection

j’aperçus l’esprit du mal qui fonça sur les hommes dans toute sa précipitation.

Il décida de s’attarder sur tout ce qu’ils entretiennent comme relation

car le dit procédé fût originellement crée pour le maintient du partage qui freine...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant