Fragments chaotiques

De
Publié par

La poésie d'Alain Tasso nous entraîne, par deux voies. L'une, voie ascendante et solaire, reparcourt le trajet vers l'Un, telle une flèche lancée vers l'invisible. L'autre, la voie descendante, conduit le lecteur voyageur vers les régions nocturne de l'ombre : dans sa peinture comme dans sa poésie la couleur noire devient alors le vecteur privilégié de cette catabase et coïncide avec la phase de la nigredo alchimique.
Publié le : mardi 1 avril 2003
Lecture(s) : 272
Tags :
EAN13 : 9782296306899
Nombre de pages : 114
Prix de location à la page : 0,0080€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

ALAIN TASSO

FRAGMENTS

CHAOTIQUES CAOTICI

FRAMMENTI

ÉDITION BILINGUE FRANÇAIS-ITALIEN EDIZIONE BILINGUE FRANCESE-ITALIANO

Traduction

de

/

Traduzione di

GIOVANNI MAGLIOCCO

Introduction

de

/

Introduzione

di

GISÈLE

V ANHESE

L'HARMATTAN ITALIA via E. Bava 37 10124 Torino

L'HARMATTAN 5-7 rue de l'École Polytechnique 75005 Paris

Alchimie 4 COLLANA DI LETTERATURE STRANIERE diretta da Graziano Benelli

Titoli già pubblicati: Guy de Maupassant,
Palla di larda. Testa originale a fronte con un saggio di analisi contrastiva, trad. e cura di Manuela Raccanello Majid El Houssi, Le regard du cœur La sguardo del cuore,

trad. di Graziano Benelli Bottey Zadi Zaourou Théâtre et poésie en C6te d'Ivoire Teatro e poesia in Costa d'Avaria, trad. e cura di N. Raschi

Du même

auteur

/ DelIo stesso autore:

Les lampes d'écllme, 1999 Encres profondes, 1999 Le champ de l 'hypostase, 2000 Retables pOlir des murs en papier, 2001 Sang des neiges et alltres poèmes, 2002

harmattan.i talia@agora.stm.it www.editions-harmattan.fr

@ L'Harmattan

Italia sri, 2003

TABLEDES MATIÈRES / INDICE

Introduction, G. Vanhese Introduzione, G. Vanhese

6 7 16 17

Fragments chaotiques

Frammenti

caotici

5

INTRODUCTION UNE EXÉGÈSE DU SOUFFLE
GISÈLE V ANHESE

Les lampes d'écume, Le champ de l'hypostase, Retables pour des murs ell papier: les titres des recueils d'Alain Tasso nous entraînent, dès leur seuil, vers un espace figuraI où s'allient visible et invisible, microcosme et macrocosme, profane et sacré. Si Les lampes d'écume est animé par une irrésistible ascension vers la transcendance, Le champ de l'hypostase s'offre, lui, comme une aire où le transcendant peut descendre pour sacraliser l'ici et la divinité se fragmenter dans l'eau, l'air, la terre et le feu. La tâche du poète devient alors celle d'un rassembleur, d'un déchiffreur qui, à partir de l'épars, reparcourt le trajet vers l'Un, telle une flèche lancée vers l'invisible, un des symboles majeurs de l'œuvre poétique et picturale d'Alain Tasso. L'élan vers la verticalité traverse ainsi toute sa poésie, vol icarien s'incarnant dans les multiples épiphanies de l'épi solaire, de l'arbre, de la sève jaillissante, de la danse tournoyante et bondissante des derviches:
Ils sont alors architectes dans le vent, colonnes glorieuses, passerelles entre Lui et la terre (Les lampes d'écume, p. 19).

Il semble que dans Fragments chaotiques, comme plus tard dans

Retablespour des murs en papier,Alain Tasso ait cependant choisi
d'explorer l'autre voie, non plus la voie ascendante et solaire, mais la voie descendante qui conduit le voyageur-lecteur vers les régions nocturnes de l'Ombre. Dans sa peinture comme dans sa poésie, la couleur noire devient alors le vecteur privilégié de cette catabase.

6

INTRODUZIONE L'ESEGESI DEL RESPIRO
GISÈLE V ANHESE

Les lampes d'écume, Le champ de l'hypostase, Retables pOllr des mllts en papier: i titoli delle raccolte poetiche di Alain Tasso ci . introducono, fin dall'inizio, in uno spazio figurale in cui si uniscono visibile e invisibile, microcosmo e macrocosmo, profano e sacra. Se il libro Les lampes d'écume è animato da un'irresistibile ascesa verso la trascendenza, Le champ de l'hypostase si presenta corne uno spazio dove il trascendente puà scendere per sacralizzare il presente, e la divinità puà frammentarsi neWacqua, nell' aria, nella terra e nel fuoco. Il compito deI poeta diventa allora quello di riunire, di decifrare; iniziando dalla dispersione, egli ripercorre il tragitto verso l'Uno, corne una freccia lanciata verso l'invisibile, la freccia che è uno dei simboli peculiari dell' opera poetica e artistica di Alain Tassa. La slancio verso la verticalità attraversa tutta la sua poesia, corne un vola d'Icaro che s'incarna nelle molteplici epifanie della spiga solare, dell' albero, della linfa che sgorga, della danza vorticosa e saltellante dei dervisci:
fis sont alors architectes dans le vent, colonnes glorieuses, passerelles entre Lui et la terre (Les lampes d'écume, p. 19)

Nei Fragments chaotiques, corne più tardi nei Retables pOllr des murs en papier, sembra tuttavia che Alain Tassa abbia scelto d'intraprendere un'altra via, non più la via ascendente e solare, ma quella discendente che conduce il viaggiatore-Iettore verso Ie regioni notturne dell'ombra. Nella sua pittura come nella sua poesia, il colore nero diventa il vettore privilegiato di questa catabasi.

7

Le noir peut d'abord apparaître comme la couleur du renoncement et de l'ascétisme. On sait que chez les derviches tourneurs, le manteau noir symbolise la pierre du tombeau et que l'initié l'échange pour un vêtement blanc, avant de commencer sa danse tournoyante en une quête du divin (1). Le noir coïncide, chez Alain Tasso, avec la phase de la nigredo alchimique, où il évoque « le chaos, le néant, le ciel nocturne, les ténèbres terrestres de la nuit, le mal, l'angoisse, la tristesse, l'inconscience et la mort» (2). Il s'agit d'un premier moment d'épreuve, cette épreuve dont Jean-Pierre Richard reconnaît qu'elle caractérise toute la poésie

contemporaine.

«

Dans le champs du senti se découvrent donc

tôt ou tard, affirme-t-il, pour le poète d'aujourd'hui, l'obstacle ou la cassure; la rêverie y traverse la mort, la limite, la fragmentation, l'absence» (3). De nombreux poèmes d'Alain Tasso dénoncent ainsi colère, haine et révolte contre la lâcheté, l'ambiguïté, la cruauté, la solitude et la dureté, incarnations du Mal dans la société moderne. La déréliction, qui domine le recueil Fragments chaotiques, révèle cependant que le noir n'est qu'une étape, materia prima, terre fertile pour une future renaissance. Cette couleur devient alors le « noir de noir» (p. 17). Épiphanie du Noir transfiguré qui définit toute l'œuvre d'Alain Tasso, tendue vers une

transmutation du visible à travers une « connaissance par les gouffres » de la finitude humaine: « en tant qu'image de la
mort, de la terre, de la sépulture, de la traversée nocturne des mystiques, le Noir est aussi attaché à la promesse d'une vie renouvelée» (4). En un oxymore paradoxal, le Noir devient lumineux:
Pure, la couleur pure dans le fond de vos fissures: noir de Lumière!
(Retables pour des murs en papier, p. 10).

C'est comme si le poète tentait de réduire la distance qui sépare à jamais l'étant de l'Etre en instituant, observe Jean-Pierre

Richard,

«

une sorte de cohabitation concrète des incompatibles,

et en inventant pour cela des schèmes de juxtaposition, de mélange, d'organisation, d'ambiguïté, de métamorphose. Ou 8

Il nero pub innanzitutto apparire came il colore della rinuncia e dell'ascetismo. È casa risaputa che pressa i dervisci il mantello nero simboleggia la pietra tombale, mantello che l'iniziato scambia con un vestito bianco, prima d'iniziare la danza vorticosa alla ricerca della divinità (1). ln Alain Tasso il nero coincide con la fase della nigredo alchemica per evocare «Ie chaos, le néant, le ciel nocturne, les ténèbres terrestres de la nuit, le mal, l'angoisse, la tristesse, l'inconscience et la mort» (2). Si tratta di un primo tentativo, uno di quei tentativi che, secondo Jean-Pierre Richard, caratterizzano tutta la poesia contemporanea: «Dans le champ du senti se découvrent donc tôt ou tard pour le poète d'aujourd'hui, l'obstacle ou la cassure; la rêverie y traverse la mort, la limite, la fragmentation, l'absence» (3). Numerose poesie di Alain Tasso denunciano la collera, l'odio e la rivolta contro la viltà, l'ambiguità, la crudeltà, la solitudine e la durezza, incarnazione deI Male nella società moderna. La derelizione, che domina la raccolta Fragments chaotiques, rivela che il nero è soltanto una tappa, materia prima e terra fertile per la futura rinascita. Questo colore diventa allora il «noir de noir» (p. 17). Epifania deI Nero trasfigurato che definisce tutta l'opera di Alain Tasso, tesa verso la trasmutazione deI visibile tramite la «connaissance par les gouffres» della finitudine umana: «en tant qu'image de la mort, de la terre, de la sépulture, de la traversée nocturne des mystiques, le Noir est aussi attaché à la promesse d'une vie renouvelée» (4). Con un ossimoro paradossale, il Nero diventa luminoso:
Pure, la couleur pure dans le fond de vos fissures: noir de Lumière! (Retables pour des murs en papier, p. 10)

È come se il poeta tentasse di ridurre la distanza che separa <,l'étant de l':Ëtre», istituendo - come osserva Jean-Pierre Richard - «une sorte de cohabitation concrète des incompatibles, inventant pour cela des schèmes de juxtaposition, de mélange, d'organisation, d'ambiguïté, de métamorphose. Ou bien par 9

bien par l'acte d'un dépassement

créateur, d'une synthèse»
»

(5).

C'est sous l'influence du

«

Soleil noir

de Nerval que nous

pouvons situer tout le devenir de la poésie moderne.

Nous pensons encore au « Schwarze Milch » de la Todesfugede Paul Celan ou à cette « neige noire » qui hante le recueil Sang des
Ileiges (p. 64) d'Alain Tasso. Auteurs qui semblent

irrésistiblement attirés par « la noirceur secrète des choses
blanches ». « Le poète qui communique tout de suite avec l'image matérielle profonde, remarque Gaston Bachelard, sait bien qu'une substance opaque est nécessaire pour soutenir une si délicate blancheur» (6). Intuition qui rejoint celle qu'exprimait

déjà Anaxagore: yeux » (7).

«

La neige composée d'eau est noire malgré nos

Bien que ce soit à partir de la mystique chrétienne que s'élabore la poésie d'Alain Tasso, on peut pourtant déceler des convergences avec la spiritualité soufie. Et l'on songe au Noir lumineux de Mevlana Djalâlud-Dîn Rûmi, le fondateur de l'ordre des Mawlavi ou Derviches Tourneurs, si présents dans

cette poésie. « La couleur absolue, l'aboutissement de toutes les
autres couleurs, gravies comme autant de marches, pour atteindre au stade suprême de l'extase, où la divinité apparaît au mystique et l'éblouit» (8). On pense à la réflexion de Gaston

Bachelard, pour qui « le noir nourrit toute couleur profonde, il
est le gîte intime des couleurs
»

(9). Couleur

archétypale

qui
par

illumine Les Lampes d'écume, rendue encore plus saisissante les splendides acquarelles illustrant le recueil : Maintenant que toute chose prend son envol dans la couleur de Sa demeure (Les lampes d'écume, p. 33).

Dans Retables pour des murs en papier, deux voix se mêlent constamment: la voix qui fustige, où se calcinent les noms de la négativité et du néant, traversée d'« anges noirs / aux cheveux

pourpres

(p. 16) et la voix célébrative qui parle « avec la et en du chant des ailes » (p. 99). Comme le note JeanPierre Richard, « l'expérience générique de la poésie moderne, n'est-ce pas celle, double, de l'émerveillement et du conflit? »
»

transparence

(10). 10

l'acte d'un dépassement créateur, d'une synthèse» (5). Possiamo dire che tutta la produzione della poesia moderna pub essere collocata sotto il segno deI «Soleil noir» di Nerval. Pensiamo anche allo «Schwarze Milch» della Todesfuge di Paul Celan, oppure a quella «neige noire» presente nella raccolta Sang des neiges (p. 64) di Alain Tasso. Entrambi autori che, come ha scritto Gaston Bachelard, sembrano irresistibilmente attratti dalla «noirceur secrète des choses blanches [...] Le poète qui communique tout de suite avec l'image matérielle profonde, sait bien qu'une substance opaque est nécessaire pour soutenir une si délicate blancheur» (6). Intuizione questa che Anassagora aveva in qualche modo anticipato: «La neige composée d'eau est noire malgré nos yeux» (7). Benché la poesia di Alain Tasso prend a avvio dalla mistica cristiana, si possono tuttavia riscontrare alcune convergenze con la spiritualità sufi. E si pensi al Nero luminoso di Mevlana Djalâlud-Dîn Rûmi, fondatore dell' ordine dei Mawlavi 0 Dervisci Danzatori, cosi pre senti in questa poesia: «La couleur absolue, l'aboutissement de toutes les autres couleurs, gravies comme autant de marches, pour atteindre au stade suprême de l'extase, où la divinité apparaît au mystique et l'éblouit» (8). Si pensi anche alla riflessione di Gaston Bachelard, per il quale «le noir nourrit toute couleur profonde, il est le gîte intime des couleurs» (9). Colore archetipico che illumina Les lampes d'éc1lme, reso ancora più avvincente dagli splendidi acquerelli che illustrano illibro:
Maintenant que toute chose prend son envol dans la couleur de Sa demeure (Les lampes d'écume, p. 33)

ln Retables pour des murs en papier si mescolano costantemente due voci, quella della condanna dove si consumano i nomi della negatività e deI nulla, voce attraversata da «anges noirs/ aux cheveux pourpres» (p. 16), e la voce celebrativa che parla «avec la transparence du chant des ailes» (p. 99). Came nota Jean-Pierre Richard, «l'expérience générique de la poésie moderne, n'est-ce pas celle, double, de l'émerveillement et du conflit?» (l0).
11

De même dans Sang des neiges, c'est le cri tragique d'un monde déserté par l'amour, qui domine presque tout le recueil. Mais, par le pouvoir de la parole, les noms deviennent à nouveau

porteurs

d'un sens:

la poésie comme « tout geste est

annonciation» (Fragments chaotiques, p. 52). Elle ranime le feu des « réminiscences brûlées / du visible» que l'on croyait à jamais perdues. Ne sera-t-elle à jamais qu'« averses d'étoiles / entre les murs effrités» (Sang des neiges, p. IS)? Emportée désormais par la rêverie aérienne et résurrectionnelle, l'énonciation poétique - dans sa quête de l'invisible dématérialise le corps des substantifs grâce aux adjectifs abstraits, allège la syntaxe réduite à la transparence de l'épure, élargit le blanc de la page pour sertir le poème dans une atmosphère purifiée et enfin pacifiée. Rêverie cosmique, elle projette le texte dans l'instant silencieux de l'éternel, comme les étoiles sur la voûte nocturne:
L'exégèse du souffle rend à l'éternité sa constellation
(Retables pour des murs en papier, p. 117).

Chez Alain Tasso, l'Orient devient intérieur, une terre spirituelle où l'homme s'avance à la découverte de lieux inexplorés, espace à la fois de l'absolu et du partage:
Tournent, tournent, dans les lampes d'écume en extase circulaire, mais verticale... Dans le vent des bruines ils sèmeront des murs en papier et ils tournent tournent vers l'empyrée... (Retables pour des murs en papier, p. 121).

12

ln Sang des neiges è invece il grido tragico di un mondo privo d'amore che domina inquasi tutto illibro. Tuttavia grazie al potere della parola, i nomi diventano di nuovo portatori di senso: la poesia come «tout geste est annonciation» (Fragments chaotiques, p. 52). Ravviva il fuoco delle «réminiscences brûlées/ du visible», che si pensavano per sempre perdute. Ci saranno sempre «averses d'étoiles / entre les murs effrités» (Sang des neige, p. 15). Trasportata ormai dal sogno aereo della resurrezione, l'enunciazione poetica alla ricerca dell' invisibile smaterializza il corpo dei sostantivi attraverso l'uso di aggettivi astratti, alleggerisce la sintassi ricondotta alla trasparenza deI disegno, allarga il bianco della pagina per incastonare la poesia in un' atmosfera purificata e pacificata. Sogno cosmico, essa proietta il testo nell'istante silenzioso dell' eternità, come Ie stelle nella volta celeste:
L'exégèse du souffle rend à l'éternité sa constellation
(Retables pour des murs en papier, p. 117)

Nella poesia di Tasso l'Oriente diventa interiore, si trasforma in una terra spirituale dove l'uomo va alla scoperta di luoghi inesplorati, allo stesso tempo spazio dell'assoluto e del dono:
Tournent tournent dans les lampes d'écume en extase circulaire, mais verticale... Dans le vent des bruines ils sèmeront des murs en papier et ils tournent, tournent vers l'empyrée...
(Retables pour des murs en papier, p. 121).

13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.