Guide de lieux inexistants

De
Publié par

Ce nouveau recueil de poésie de José Maria Paz Gago approfondit son univers poétique personnel où les scénographies se construisent à travers l'éducation imaginaire et littéraire, amoureuse ou érotique, festive et presque toujours joyeuse.ŠBasilio R. Canada, président du PEN Club d'Espagne

Publié le : dimanche 1 mai 2011
Lecture(s) : 54
Tags :
EAN13 : 9782296808652
Nombre de pages : 92
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
 
 
G
u
i
d
e
d
e
l
i
e
       
 u
                
x
i
n
e
x
i
s
t
a
n
t
s
 
 
Accent tonique - Poésie Collection dirigée par Nicole Barrière      Maquette de la couverture Nicole Barrière      Illustration de la couverture
  Couverture : Photographie dEnrique Fuentes. Modèle Ana Milena Olaya. Photo de José Maria Paz Gago : Silvia Jiménez Martínez.
 
   
 
 
 José María Paz Gago        Guide de lieux inexistants  
 
Traduit de l espagnol par Jeanne Marie 
       
 
                     Titre original : Guia de lugares inexistentes, de José Maria Paz Gago. Première édition Pigmalion Edypro, S.L. Bravo Murillo, 123, 3° Izda. 28020 Madrid, Espagne. ©José Maria Paz Gago 2011. Péosuerr vléas . traduction française ©Jeanne Marie 2011. Tous droits r  
  
 
     © LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-54942-5 EAN : 9782296549425 
 
1 CECI NEST PASPARIS1 
                                          1En français dans le texte.
 
 
Il nest pas le mien le Paris des prospectus publicitaires. Cette ville envahie dessaims voraces qui regardent tout à travers un dispositif, sans pellicule et sans âme.  Je ne me retrouve pas dans cette tour de fers géodésiques, spectre métallique illuminé à toute heure du jour et de la nuit, comme un arbre de Noël transplanté à contretemps.  
 
7
Ce nest pas la mienne cette ville-promotion des agences de voyages pour un week-end tout compris, même le bonheur arrosé au champagne dans les salles interminables dun éternel musée regardé aveuglément.  Mon Paris, cest le Paris des estampes anciennes, des pierres usées, érodées par les siècles et les livres doccasion, accessibles au lecteur compulsif,
 
8
errant par ces berges fluviales toujours à la chasse de titres étranges et inconnus et parfaitement inutiles.  Ce Paris irréel, fantasmatique, peuplé de peintres post-bohémiens, et de cadavres cultissimes pourrissant avec une adresse nécrophile sur les tables blanches de ces cafés-cimetière.  Victor Hugo se promenant avec ses enfants, qui sébattent sans but dans les allées
 
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.