Haute soit la rive

De
Publié par

Qu'en liberté les mots s'assemblent faisant advenir, que le désiré remplisse le désirant, que le recherché comble la recherche, que jamais satisfaction n'engendre satiété! Qu'il n'en aille pas de la poésie comme d'une proie que l'ongle déchire, que les doigts, qui retiennent, laissent échapper celle qui, remplissant chacun, est partout sans qu'on le sache! Que l'instant de la capture soit aussi celui de la délivrance ! Conjuration cousue au silence, le poème manifeste un espoir. Dans l'incessante reprise de ses strophes, il dessine l'ailleurs.
Publié le : samedi 1 avril 2006
Lecture(s) : 225
Tags :
EAN13 : 9782296145344
Nombre de pages : 100
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Haute soit la rive

site; ww\V.1ibrairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr e.mai!: harmattanl@wanadoo.fr @ L'Harmattan, 2005 ISBN: 2-296-00422-9 EAN : 9782296004221

MichelJAMET

Haute soit la rive
Poème

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polyteclmique ; 75005 Paris FRANCE
L'Harmattan Hongrie Espace L'Harmattan Kinshasa

Kônyveshqlt Kossuth L. u. 14-16

Facddes

Sc. Sociales, Pol. et Adm. ; BP243, KIN XI de Kinshasa

L'Harmattan Italia Via Degli Artisti, 15 10124 Torino ITALIE

1053 Budapest

Université

- RDC

L'Harmattan Bnrkina Faso 1200 logements villa 96 12B2260 Ouagadougou 12

Poètes des Cinq Continents Collection dirigée par Geneviève Clancy, Emmanuelle Moysan Série Espace expérimental
La collection Poètes des Cinq Continents non seulement révèle les voix prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection dévoile un espace d'ouverture où tant la pluralité que la qualité du traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de titres par an. Déjà parus

27- Henri PEMOT, L'exclu(e), 2006. 26 - Jimmy GLADIATOR, A spleen vaillant d'un rien possible, 2005. 25 - Alix de FONTANGES, Vénus abyssale, 2005. 24 - Lionel BOCHURBERG , Cent tendres, 2005. 23 - Sylvie LE SCOUARNEC, Le tain de ta voix, 2005. 22 - Raphaël HEYER, Et le Vent sur les eaux, 2005. 21- Ouaga-Ballé DANAÏ, Paroles de mes regards, 2005. 20 - Henri PEMOT, Terre assiégée, 2005; 19 - Bernard SINTES, Le rameau d'offertoire, 2005 18 - Louis RAOUL, Le sens éclaté, 2005. 17 - Seydou BEYE, La mer retournée, 2005. 16 - Maha BEN ABDELADHIM, Vêtue de tes départs, 2004 15 - Giovanni RUGGIERO, Sortie du coma, 2004.

14 - Max URBAN, la diva de la vie, 2004
13 - Nicole BARRIÈRE, Les ombres et lefeu, 2004. 12 - Alix DE FONTANGES, Saturnales revisitées, 2004. Il - Franck OGAN-BADA, Tchiankpli, 2004. 10 - Mathieu BLOND, Lajoie, 2003. 9 - Kamal Ben HAMEDA, Le Saint je, 2003. 8 - Michel DUCOBU, L'Ivresse traversière, 2003. 7 - Paul RODDIE, Terrains vagues, terrains précis, 2003. 6 -Nicolas SERVISSOLLE, à la lice, 2003. 5 - Aymen HACEN, Dans le creux de ma main, 2003.

Du même auteur

Aux éditions de L'Harmattan
Collection ECRITURES

Le Dernier Mot, roman Les Sept Glaives, roman Toutes Les Choses, roman Tendre Absence, roman

-

Sur les lointains Versant le roulis Sur la lèvre Et le rideau Répandus sans direction Brillait l'engageante Admirable son visage S'était transporté De l'autre côté Sans avoir à se pencher Ni du fond remonter

7

Elle perdait forme Dans les derniers échos Il aurait décru amputé De géant enjambant Les monts il se serait Au parc confiné Le visage serait reparti Les yeux en arrière A ce qui avait été attente Succédant au délai Il ajouterait un indéfini Elle attendait debout Parmi les étoiles Pour qu'ils ne soient Pas deux à courir

8

Elle avait beau se tourner Embrassant l'un après L'autre les quatre points cardinaux Ensemble si possible Il ne la rejoindrait jamais Debout contre sa cheville Elle ne l'apercevait pas Minuscule il était devenu Elle jetterait le filet De plus en plus serrées Seraient les mailles

9

Elle dédiait le flocon Elle faisait fondre la lèvre Elle agitait les drapeaux Les isthmes avaient sa préférence Elle emportait le navire Elle doublait les promontoires Des doigts franchissaient Des bouches désaltéraient Des mains faisaient courir Jamais brisées les houles Elle écartait les rivages Elle lavait les sables

10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.