Il ne faut pas faire pleurer les anges

De
Publié par

On ne se devient qu'au travers de l'épreuve, et il en fut ainsi : la mort emporte son fils. Quant à lui, il demeure abandonné au bord d'une tombe, l'esprit égaré de chagrin. C'est au-dessus du vide, dessus ce trou dans la terre qu'il entreprend son voyage initiatique : la pierre se taille, la pensée se forme. L'enfant défunt ne semble ne l'avoir jamais quitté, sa révélation devient présence. C'est de lui que vient la vision d'un fil d'Ariane tendu entre terre et ciel dont il tente de se saisir. Une nouvelle dimension dévoile ses promesses : rien n'est le fruit du hasard. C'est ainsi que naît la conviction que son fils est devenu ange, qu'il le protège et l'accompagne dans sa réflexion. La souffrance lui a permis de voir plus loin, de découvrir ce qui tentait de se dissimuler : la lumière de l'âme et, sur elle, les spectacles qu'elle offre.
Publié le : jeudi 4 février 2016
Lecture(s) : 7
Tags :
EAN13 : 9782140001376
Nombre de pages : 98
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
127
FélixMONGET
Espace expérimental Il ne faut pas faire pleurer les anges Poètes des cinq continents
Il ne faut pas faire pleurer les anges
Poètes des Cinq Continents En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005. La collection est actuellement dirigée par Philippe Tancelin Série Espace expérimental  La collectionPoètes des Cinq Continentsseulement non révèle les voix prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de titres par an. Dernières parutions 126 – Kader MOURTADHOI, Promesses d’aurore, 2015. 125 – Pedro CARMONA,Un soupir qui se froisse, 2015. 124 – José VALA,Embrunts d’exils, 2015. 123 – José MUCHNIK,Critique poétique de la raison mathématique, 2015. 122 – Svante SVAHNSTRÖM,Navigateur au sommet du vide, 2015. 121 – Rita PETRO,L’Origine, 2015. 120 – ANTEMANHA,Espace Raum,2015. 119 – Anca ELIES,L’équinoxe des couleurs,2015. 118 – VÂN HÁI,Poèmes satiriques de Vân. Nhng Vn ThơMóc Ca Vân,2015. 117 – Fabrice MURTIN,Décantation, 2014. 116 – BARIOUMAR,Tessons de soleils, 2014. 115 – Orang GHOLIKANI,La saison des lignes infinies, 2014. 114 – Rui CÓIAS,L’ordre du monde, 2014. 113 – Rosina NEGINSKY,Dansle Jardin du Luxembourg, 2014 112 – Sylvie MAMY,Paris Carnet d’été, 2014 111 – Kit KELEN,Arbres et étoiles, 2014. 110 – Albert V. NIKOLLA,Love explosion, 2014.
Félix Monget
Il ne faut pas faire pleurer les anges
Du même auteur La légende de l’escargot– Opus III, poèmes, Les Poètes français, 2010. Mes saisons du bonheur chez les gens du voyage suivi de Gitanitude, poèmes, L’Harmattan, 2011. Frères ! Extraits des carnets de voyage d’un passant, poèmes, L’Harmattan, 2013. Les paroles tristes – Le génocide des Tsiganes, poèmes, L’Harmattan, 2014. La route des migrants – Destins roms suivi deTchavo – Une légende tsigane – Poèmes posthumes, poèmes, L’Harmattan, 2015.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08449-7 EAN : 9782343084497
Une poésie de soufre et d’espérance Dédicacée à Celle qui me soigne et me guérit. À Nicole, ma douce et tendre amie d’un long amour, Mère de notre enfant disparu.
Pour les mêmes eaux tombées de nos yeux, Pour ce que nous partageons du destin Et qui nous a réunis, À Roland Ribault.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi