Impressions d'Afrique - Recto Verso

De
Publié par

Lorsque les vagues de la vie vous entraînent vers des rivages lointains, certains soirs, la nostalgie du port natal vous envahit et vous submerge de souvenirs arc-en-ciel. La froidure occidentale réveille les embruns torrides des terres d’Afrique, la solitude mortifère des relations policées d’ici éclaboussée par la spontanéité toute naturelle des gens de là-bas, le silence monacal secoué par la voix du muezzin et les pleurs d’enfants. Recueil de poésies, recueil de souvenirs, souvenirs d’Afrique dont on veut à tout prix conserver les reliefs. Cependant l’expatrié ou le touriste occasionnel qui arrivent sur ces terres ne peut soustraire ses sens à ce nouveau monde enroulé dans un drap épais de paradoxes.


Publié le : vendredi 27 décembre 2013
Lecture(s) : 10
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332654373
Nombre de pages : 62
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-65435-9

 

© Edilivre, 2014

Ouvrage du même auteur

Ouvrage du même auteur :

Le Serpent sous la peau, roman, éditions Le Manuscrit, 2009a

Les Tribulations d’un professeur franco-étranger, roman, éditions Monde Global, 2009b

Mensonges et vérités sur la question noire en FranceMa réponse à Gaston Kelman, essai, éditions Acoria/Asphalte, 2006, 229 p.

Meurtrissures, auto-fiction, L’Harmattan, 2005 148 p.

Le parler ordinaire multilingue à Paris – Ville et alternance codique – L’Harmattan, 2004a 284 pages

Parlons mooré – Langue et culture des Mossis – Burkina Faso, L’Harmattan, 2004b 215 p.

Citation

 

 

« Chacun appelle barbare ce qui n'est pas de son usage. »

Montaigne, Essais

« Véritéen-deçà des Pyrénées,erreurau-delà »

Blaise Pascal,Pensées

Dédicace

 

 

A Corine,

Mon joli miroir inversé

Préface

Quelle que soit l’expérience que l’on a d’un pays, il est toujours des scènes et des sensations qui paraissent étonnantes, nouvelles chaque fois que la fortune nous y dépose. Le Burkina Faso a bercé mon enfance, nourri de sa sève ma jeunesse, m’a instruit des traditions ancestrales. Je dirai que coulent dans mes veines les valeurs d’accueil, de commisération, de tolérance, de liberté, de probité, de disponibilité, de famille.

Mais moi l’expatrié, ayant acclimaté mes perceptions, ma sensibilité à de nouveaux prismes, je reviens à ma terre natale comme un étranger, un étranger averti cependant capable d’appréhender et de nuancer les comportements de mes compatriotes de sang tout en subissant le poids des reflets que je partage avec mes compatriotes d’adoption. Le bruit incessant dans les cours m’agacent, l’insolence des voisins qui s’installent chez vous sans avertir m’indigne, les enfants qui trainent sur la voie publique sans surveillance à des heures indues m’interpellent, les rendez-vous non honorés m’horripilent, les feux rouges que l’on brûle allègrement et les sens interdits que l’on emprunte mettant en danger la vie des autres me scandalisent, l’omniprésence des mouches et des moustiques me désole. Et pourtant je suis le produit de tous ces comportements, de toutes ces conditions d’existence que je qualifie aujourd’hui de « désagréments. » Aucun espoir n’est perdu cependant puisque j’y retourne comme par rituel chaque année avec un plaisir renouvelé.

C’est donc un double regard d’Occidental et d’Africain que j’ai voulu poser sur les manières d’être de ces hommes réputés intègres. Bougainville et Diderot, Raphël Constant le Martiniquais et le Français, Voltaire l’anglais et Voltaire le Français seront mes deux yeux.

J’espère que des passages de ce recueil trouveront un écho dans...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant