In illo tempore

De
Publié par

"In illo tempore" est le titre d'une prière, écrite par l'auteur lors d'un premier voyage en Palestine, en 2003. Sensibilisée au sort de ce pays, ses habitants, leur cause, Annie Aubin continue d'écrire sur la situation dramatique de Gaza, faisant de ses poèmes des témoignages. "Quand vous retournerez chez vous, dites ce que vous avez vu et ce que nous vivons", ont-ils dit. C'est exactement ce qu'elle tente de faire, en y mettant tout l'amour qu'elle a pour eux.
Publié le : vendredi 4 décembre 2015
Lecture(s) : 6
Tags :
EAN13 : 9782336397115
Nombre de pages : 94
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
témoignages poétiques
Annie Aubin
Annie Aubin
In illo tempore...
In illo tempore...
témoignages poétiques
In illo tempore…
Témoignages poétiques
Collection dirigée par Philippe Tancelin
Parce que la langue poétique constitue une exploration, elle revêt parfois son visage de "témoin" des chamboulements de notre société, des mondes qui nous entourent, au gré des voyages, des rencontres. Parce qu'elle explore l'intime, qu'elle épouse une fonction dénonciatrice ici et ailleurs, elle bouleverse aussi notre vision du politique. Accueillons ces textes qui nous aident à cheminer et modifier notre regard...
Déjà parus
Félix MONGET,La Routes des migrants. Destins roms,suivi deTchavo – Une légende tsigane. Poèmes posthumes, 2015. Vincent BOUTON,Rencontres avec John F. Koenig, 2015. Bruno ROSTAIN,Dépressions, le chemin des poètes, 2015. DAVID,Libre d’écrire.Poèmes de prison.2014. Damien BERDOT,Le Livre des montagnes païennes, 2014. Félix MONGET,Les paroles tristes, 2014. François COUDRAY,une montagne, 2014. Stavros ZAPHIRIOU,Vers où (une histoire de guerre), 2014. Georges DE RIVAS,La Poésie au péril de l’Oubli,2014. Julien de CORNIERE,Outre-mer, 2014. Clément COLLIGNON,Slogan, 2014. Régis ROUX,La terre lointaine, 2013. Françoise et Sonia DELMAS,Le désordre des jours, 2013. Denis LEMAÎTRE,La cité restitués,2013. Denis LEMAÎTRE,D’errance en Arrée,2013. Félix MONGET,Frères! Extraits des carnets de voyage d’un passant, 2013. Marguerite BAUER-BENIDIR,L’attente, 2013. Alexandre MASSIPE,Geneviève Clancy : son enseignement, 2013. Jean-Luc POULIQUEN et Philippe TANCELIN,Paroles de poètes, poètes sur parole, 2013.
Annie Aubin In illo tempore… En ce temps-là, Palestine occupée Aujourd’hui, Palestine occupée Demain, Palestine libérée !...
© L'HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07721-5 EAN : 9782343077215
A Bernard, mon cher époux, A Ziad, monfils de Gaza, A Ibrahim Hijazin,prêtre de Palestine Qui veille sur nous de là-haut…
Préface
Il est difficilepour moi de rédiger lapréface du recueil de ma mère du Nord. Oui, Annie Aubin est ma deuxième maman, unepersonnequi continue de donner amour, tendresse et soutien, à moi le Palestinien occupé, à moi le gazaoui enfermé. Car c’est ellequi depuisplus de sept ans corrige et retouche mes articles etpoèmes en français, malgré ses différentespréoccupations, notamment ses actionspour la cause dejustice, notre cause, la causepalestinienne. Je nepourraijamais oublier les appels téléphoniques et messages de soutien à son fils isolé, enparticulier dans les moments difficiles, comme lespériodes de bombardements israéliens et les interdictionspour moi de sortir de cette prison à ciel ouvert, pour des conférences en France. « Tespoèmes sont magnifiques,pourquoi ne lespublies-tu plui avais-as ? », je dit, ily a trois ans, elle m’a répondu qu’elle laisserait ses enfants s’en occuper, « Ton écriture doit être valorisée et tespoèmes doivent être lus par un publicplus large », lui ai-je répondu Annie,j’ai longtempspleuré à la lecture de « Lorsque tu rentreras chez toi », en 2013, après notre rencontre au nord de la France, et après mon retour dans maprison de Gaza, un trèsjolipoèmequi me concerne et où tuparles de Gaza, Gaza la chaude, la vivante, Gaza la lointaine, Gaza devenue un champde coquelicots, et où tu me disais :”Tu trouveras une rivière salée de mes larmes ». D’ailleurs, tu as écrit beaucoup depoèmespour moi comme : Il était une voix, Il chante la paix avec sa plume
7
ensanglantée, Homme de Gaza, Homme de Palestine, Black-out à Gaza, Ami d’un horizon lointain.... ... Très heureux de ta décision de les publier, car le public doit les lire et les apprécier Ce sont despoèmesqui évoquent la vie, la nostalgie, la spiritualité, l’amour, la fraternité, Gaza, la Palestine, et la solidarité. Dans lespoèmes de ma mère, on trouve originalité, beauté poétique, style, mais avant tout, un sens d’humanité. Quand Annie Aubin compose des vers et despoèmes sur Gaza et sur la Palestine, c’est son âmequiparle, c’est son grand cœurqui chantepaix, espoir etjustice. Bravo Anniepour ton courage etpour ta ténacité. Je te souhaite beaucoupde bonheur et des lecteurs attentifs. Grâce à tes conseils, ton soutien et tes belles retouches, Annie,j’ai appris comment écrire unpoème autrement, mais j’ai surtout appris comment vivre digne. Ziad Medoukh Écrivain et poète d’expression française Gaza-Palestine
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.