(Ir)Réalités

De
Publié par

Une nouvelle apparition,

Dans la totale discrétion.

Nouveau poète, je le suis,

Assurément, oui. Jour et nuit,

Je maintiens en laisse mes rimes,

Parce qu'elles sont si sublimes,

Que le monde entier les envie.

Mais pour assurer ma survie,

Je les laisse se balader,

Se défouler et s'aérer,

Entre les pages de ce livre,

Qui vous rendra, je l'espère, ivre

De bonheur, comme d'évasion.

Enfin libéré de prison,

J'explose au grand air, seul, ma vie,

Mes idées, raisons, mes avis,

Mes souhaits, mes regrets, mes questions,

Mes réponses. Mon seul bastion,

Est la rime. (Ir)Réalités

Est donc, en conséquence, né.

Publié le : lundi 1 janvier 2007
Lecture(s) : 49
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9999998624
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
5
10
15
20
(Mal)Heureux
Tu es l’homme et elle la femme Un couple aussi anormal que banal Avec son histoire qui fait si mal C’est pourquoi j’interviens avant le drame. Tes paroles sont nébuleuses Qu’importe ! Elle te comprend par tes gestes Et coups. À croire qu’elle est une peste Et tu veux qu’elle soit heureuse… Souvent fier de ton attitude Tu agis pour ton unique plaisir Sans aucun merci, tu la vois souffrir C’est honteux. Quelle ingratitude ! Tu l’apprécies de plus en plus Alors qu’elle t’aime de moins en moins Par ton comportement tu perds des points Tu vas la perdre. Continue ! Avec elle, c’est du bonheur Tu croques ses espoirs à pleines dents Elle n’a plus d’avenir à présent Avec toi, c’est de la douleur. Heureuse, c’est sur son mouchoir Si maculé de sang que ta princesse Sèche avec joie ses larmes de tristesse Qui coulent du matin au soir.
30
25
30
35
40
45
50
De l’habitude naît l’ennui Ainsi, tu innoves en continu Afin que tu ne sois pas confondu Rassures-toi, nul ne te suis. Ta chérie déserte le lit Lorsque tu te réveilles le matin Choquant ! Car tu lèves juste la main Sur son corps, son cœur, son esprit. Tes sentiments sont énergiques Et tu la bats pour montrer que tu l’aimes Passionnément et pour fuir tes problèmes Tu es tellement atypique. Il est malheureusement loin Le temps où elle t’aimait sans mesure À présent, elle compte ses blessures Assise en larmes dans un coin. À t’entendre, c’est le bonheur Entre elle et toi. Mais c’est dans le silence Que ton esclave subit sa souffrance Avec de nombreuses rancœurs. Tu l’aimes, elle te déteste Mais n’ose pas te le dire par crainte De ta réaction. C’est sans porter plainte Qu’elle survie face à tes gestes. La vie s’écoule avec vitesse En conséquence, tu lui fais en voir De toutes les couleurs. Du rouge au noir Elle sombre dans la tristesse.
31
55
60
65
70
75
80
Elle encaisse que des déboires À tes yeux, tu es son meilleur ami À ses yeux, tu es son pire ennemi L’amour serait contradictoire… Tu aimes tant te surpasser Tu l’épates, montres toute ta force C’est pour elle juste que tu t’efforces À t’impliquer, à t’appliquer. Sujet à des comparaisons Tu es donc un boxeur peu scrupuleux Ou un soldat de l’amour généreux Qui veut toujours avoir raison. Sans compter, tu frappes, tu frappes Parce qu’en amour on ne compte pas Tu es heureux et ne regrettes pas Quelque chose, je crois, m’échappe. L’être féminin est comblé de vertus Et ne doit jamais être dépourvu De ses qualités, de son image, de son respect Que son âme repose pour l’éternité en paix ! Il est totalement intolérable Que certains, au comportement exécrable Brutalise et ridiculise cette égérie Que ces pratiques soient pour toujours bannies De la France, du monde, de l’univers ! Femmes, je vous offre mon cœur, mon espoir,  [ma bonté. Soyez fières ! Relevez la tête ! Je reste persuadé Que sur cette planète, un homme saura de quelle [manière vous aimer.
32
85
Je vous offre en attendant une gigantesque dose  [de courage et de patience Chacune de vous possède sa chance Il faut juste savoir la saisir Et vivre avec le sourire Je ne m’inquiète pas Car vous ne le regretterez pas.
33
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi