Irradiations des Hauteurs du Graal

De
Publié par

Aux lectrices et aux lecteurs

Ma clarté survient d’une unique et vraie Lumière

Divine venue éclairer la nouvelle ère.

Toute ma musique empreinte de dévotion

Danse une ronde au concerto de l’harmonie

De la Création, grandiose symphonie,

Et ma logique raison croise l’intuition.


Cueillant blanches fleurs au doux sourire précieux

D’un matin d’or qui fuit le noir velours des cieux,

Je prie, remerciant Dieu des lois de l’univers.

Après, j’ai tout mon temps. Vivant l’instant présent,

Je butine les sons des mots. En m’amusant,

Je rythme mes accords aux couleurs de mes vers.


Quelques fois, lors de cet ouvrage, pur délice,

L’air s’embaume soudain de la rose et du lys.

Maria et Irmingard, là-haut dans leur demeure,

Aux jardins de Lumière des îles cosmiques

Irradiant vers la terre leurs ondes rythmiques,

Servent le jour et la nuit sans souci de l’heure.


Dans l’onde, un reflet blanc. Un cygne aux yeux pervenches

Courbe son gracieux col, lustrant ses plumes blanches.

Tout près, dans le Manoir, pinçant sa harpe d’or,

Schwanhild s’harmonise aux tendres violets du soir.

Tandis que glisse, au loin, le cygne au déversoir,

Ici-bas, le barde joue du luth ou du cor.


LOHERANGRIN, 25 novembre 2003

Publié le : dimanche 1 janvier 2012
Lecture(s) : 14
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9789999988953
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.