Juste quelques mots avant de partir

De
Publié par

Il y a quarante ans que je me suis retiré dans ma cellule. Presque perpète! Non. Pas presque perpète. Perpète tout simplement. J’ai crié et hurlé à l’intérieur de moi mon désespoir. Le seul péché qui ne peut être pardonné. Personne ne m’a entendu ni écouté. Me voilà maintenant parvenu au déclin de ma jeunesse éternelle. Un sage m’a dit un jour: "restes dans l’ombre, vis dans la solitude, personne ne te remarquera." J’ai suivi son conseil. Le sage m’a dit aussi: "ta douleur est ta richesse, enferme là en toi pour l’éternité terrestre, mais ne te laisse pas dépecer par elle.« Au fil de la vie j’ai appris le mourir et le vivre. Je suis donc libre, puisqu’il j’ai pardonné à tous. Mais personne n’a été capable de m’expliquer pour quelles raisons je me suis laissé enfermer comme un fou dans ma coquille. Personne. On croit que je suis un dur parce que je dis à tout-va que je me fout de tout et de tous. Il n’y a qu’un sacrifice qui soit plus terrible que le sacrifice de la vie; c’est celui de l’honneur. J’ai braillé dans mon taudis: "la condescendance, je m’en balance". "Je ne suis qu’un paternel d’occase". "Survivre c’est réussir". "L’article de la mort, il n'y a que les cons qui le lisent, parce que c’est écrit en latin! alors forcément ils y comprennent rien". "J’ai abjuré le monde des hommes". "Nous n’avons que des couilles de fourmis (pardon mesdames les fourmis)". "Nous ne sommes qu’un pet dans l’univers". "Je refuse d’être prisonnier de mon passé." "La mort, mais la mort n’est que le triomphe de la puanteur!"
Publié le : vendredi 30 mars 2012
Lecture(s) : 29
Tags :
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782748365948
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782748365948
Nombre de pages : 116
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean-Pierre Daumas
JUSTE QUELQUES MOTS AVANT DE PARTIR…
Méditations
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0116288.000.R.P.2011.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2011
À Simon P.
"Ceci surtout : demandez-vous à lheure la plus silencieuse de votre nuit : Suis-je vraiment contraint décrire ? " Rainer-Maria RILKE
JUSTE QUELQUES MOTS AVANT DE PARTIR...
Ah!…
Vous moubliez toujours Maintenant, Vous tous Qui mavez corrompu, Humilié. Vous ne vous faites pas prier Pour vous enfuir, Au risque de vous heurter À des portes sans issues, Heureux De vous en tirer à si bon compte. Mais un jour Je vous le jure ! Cest sous la pelle Quon vous oubliera Au fond de lau-delà. Vous ne le saviez pas ?
9
JUSTE QUELQUES MOTS AVANT DE PARTIR...
Animal forcé…
Animal forcé, Je broie Lultime espoir De la noblesse, Juste esquissée. Jy découvre, Étonné, Les siècles accumulés. Jy vois mon âme, Consumée, Éperdue de regrets, Sonnée de vérités.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant