L'apocalypse arabe

De
Publié par

"Etel Adnan est au coeur de l'histoire humaine dans son immédiateté, ses contours surprenants, ses défaites, ses deuils, ses éclats d'imaginaire, sa solidarité. Elle est au coeur du combat poétique, elle affine l'arme de l'art pour mieux vivre et appréhender le monde. Sa poésie est fondatrice à la manière de la Beat Génération, mais avec une conscience plus aiguë, plus radicale. Et cela s'explique : la beauté sans nom et le martyr du monde arabe moderne sont au coeur de son cantique qui traverse les consciences et les civilisations." (extrait de la préface de Michel Cassir).
Publié le : samedi 1 juillet 2006
Lecture(s) : 312
Tags :
EAN13 : 9782296151833
Nombre de pages : 80
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

L ' APOCALYPSE ARABE

~L'Hannattan,2006 ISBN: 2-296-01012-1 EAN: 9782296010123

ETEL ADNAN

L'APOCALYPSE

ARABE

Préface

de Michel Cassir

Du même auteur
en français Jébu suivi de L'Express Beyrouth Enfer, P.J. Oswald, Paris 1973 Sitt Marie-Rose, Des Femmes, Paris 1978 L'Apocalypse Arabe, Papyrus, Paris 1980 Voyage au Mont Tamalpaïs, Tarabuste, 8t Benoît du Sault, 1995 (traduit de l'anglais par l'auteur) Ce Ciel qui n'est pas, L'Harmattan, Paris, 1997 Le 27 octobre 2003, Ed. Tawbad, Tunis, Tunisie 2003 Jennine, AI-Manar, Paris 2004
en anglais ( américain) Moonshots, Ed. du Réveil, Beyrouth 1966 Five Sensesfor One Death, The Smith, New York, 1971 The Arab Apocalypse, The Post-Apollo Press, USA, (traduit du français par l'auteur) 1989 Pablo Neruda is a banana tree, Da Almeida, Lisbonne From A to Z, The Post-Apollo Press, USA, 1982 The Indian Never Had a Horse & Other poems, The Post-Apollo Press, 1985 Journey to Mount Tamalpaïs, The Post-Apollo Press, 1986 The Spring Flowers Own & the Manifestations of the Voyage, The Post-Apollo Press, 1990 OfCities and Women, The Post-Apollo Press, 1993 Paris, When It's Naked .The Post-Apollo Press, 1993. There, In The Light and The Darkness of the Self and of the Other, The Post-Apollo Press, 1997 In/Somnia, The Post-Apollo Press, 2002 In the Heart oftheHeart of Another Country, City Lights Books, San Francisco, 2005

Préface
«La nuit du non événement. Guerre dans le ciel vacant. » Etel Adnan est au cœur de l'histoire .humaine dans son immédiateté, ses contours surprenants, ses défaites, ses deuils, ses éclats d'imaginaire, sa solidarité. Elle est au cœur du combat poétique, elle affine l'arme de l'art pour mieux vivre et appréhender le monde. Sa poésie est fondatrice à la manière de la Beat Generation, mais avec une conscience plus aigue, plus radicale. Et cela s'explique: la beauté sans nom et le martyr du monde arabe moderne sont au cœur de son cantique qui traverse les consciences et les civilisations. Beyrouth, Homs, Palmyre, Mexico, les noirs, les arabes, les indiens sont pris dans le vertige d'un soleil androgyne; ce soleil qu'Etel Adnan nomme indien et zoroastrien. Elle puise le suc du passé multiple pour extirper quelque chose de vivant dans la pourriture actuelle où guerres, massacres et infamie ont la part belle. Même les futurs astronautes sont partis pour des funérailles lunaires. Etel Adnan embrasse quelques bribes de merveille, de royauté perdue pour rebondir dans les entrailles du réel et retrouver désir, lumière crue et paix. Et même si dans son élan, Mao rejoint la quête de Rimbaud insurgé et Baudelaire saigne au détour de la réalité, que la culture brûle aussi dans Tell El Zaatar martyr, Etel Adnan tient bien la course de sajument extra-lucide. «Indiens et Arabes livrent bataille à reculons à reculons» Cette réédition de «l'Apocalypse Arabe », dont la première édition date de 1980, était devenue urgente tant la vibration essentielle de ces textes est d'actualité. Ce livre est prophétique car non seulement il a su montrer l'ampleur de la plaie avec une longueur d'avance (comme toute vraie poésie) mais il continue de tracer le sillon d'une nouvelle culture, d'un nouvel humanisme. Le trait est l'allié du mot et ce n'est pas fantaisie esthétique mais prélude ou prolongement naturel de la parole. Œuvre

complète où s'épanouissent dessins, chant, sobre et folle acuité, musique, silence et signes étranges. Le cri de l'Indien d'Amérique participe à cette métamorphose de l'apocalypse arabe en chant, en révolte. Osmose entre les oppressions à laquelle répond celle entre les opprimés. Ceux-ci portent l'espoir par leur troisième oeil ouvert sur le cosmos. L'Indien solaire vient à la rescousse des peuples dissous dans la modernité conquérante. C'est de l'art intégral, de l'art politique majeur. Malgré cet engagement, nulle propagande, nul didactisme, mais la puissance et la liberté d'une épopée, sur laquelle le temps a peu de prise. Que d'évènements dramatiques se sont passés depuis: ce texte reste intact dans sa fraîcheur, sa douleur, sa clairvoyance. Que de bouleversements esthétiques et de concepts poétiques divergents. La poésie de combat a été mise au ban du cénacle et des cercles « cultes ». Le surréalisme considéré comme un mouvement fondateur mais dépassé. «L'Apocalypse Arabe» se situe de plain pied hors jeu. Elle a le souffle de la « qasîda » arabe (récit poétique) libérée de contraintes formelles avec l'allant de l'image surréaliste et la puissance d'un engagement indivisible. II ne s'agit pas ici d'un acte poétique isolé, mais de dégager la vision, de la nourrir des luttes et de l'amour de vivre. C'est une œuvre de dignité et de galop qui perce les strates de la réalité. « Pêcheurs sans barques poissons sans mer barques sans poissons mer sans pêcheurs» Etel Adnan rend bien cette perte de soi qui ronge l'être arabe. Elle le chante, elle le met en résonance avec d'autres civilisations, d'autres révoltes, elle s'empare de son agonie, qui est la sienne propre, pour le relever de cet endormissement lui redonner sa folie, sa liberté, son intégrité. Je salue ce livre qui tend ce fil invisible d'intelligence et de création et qui, malgré le malheur envahissant, nous empêche de sombrer dans la fatalité. Michel Cassir

I Un soleil jaune Un soleil vert un soleil jaune Un soleil rouge bleu un soleil bleu

,/

un-(1('

un un un un

un @) bleu un rouge un CË5'J Çleu soleil jaune un jaune soleil rouge un bleu soleil vert un bateau jaune un soleil jaune un (i) rouge un rouge bleu et jaune matin jaune sur un soleil vert une fleur fleur surun bleu bleu mais soleil jaune Un soleil vert un soleil jaune Un soleil rouge un soleil bleu
jaune Un soleil"

4P

.:::::

~..

un ~aune

Un soleil

*
"

une barque

~

bateau

I: 't

~

a;::::

un

/1'(

rouge bleu

un bleu soleil tranquille sur une table de jeu un rouge qui est bleu et une roue Un soleil solaire un soleil lunaire un soleil étoilé un soleil nébulaire :> Un soleil jaune Un soleil vert un soleil jaune Qorraiche coureur couru courant Un soleil bleu avant un soleil rouge un soleil vert avant un soleil lunaire Une lune solaire Un soleil floral une barque ronde comme un soleil rond Un autre soleil jaloux du jaune amoureux du rouge épouvanté de bleu et horizontal Un soleil romanesque comme le jaune jaloux comme bleu amoureux comme un nuage Un soleil frêle un soleil timide CID un soleil belliqueux vaniteux et malheureux Une~ pharaonique un soleil égyptien un univers solaire et un soleil universel

~

0

#-

Une flèche solaire parcourt le ciel Un oeil a peur du soleil le soleil est un oeil Un soleil tubulaire hanté par les tubulures de la mer un soleil pernicieux et vaniteux hopi un soleil indien rouge un soleil arabe brun un soleil jaune et bleu Un

-$'

~

un un un un

Hopi solaire un indien solaire rougeoyant un arabe solaire brunissant solaire un soleil dans un vieux ciel cordon solaire un grec musical une rosace soleil dans la chambre une chambre dans un ~oleil roulant sur le ciel .> un soleil bleu ciel bleu pour un n1 soleil jaune un ciel jaune pour

-JI1:E

lB

un tatouage bleu dans

~

ciel un soleil tatoué de péchés

malade de soleil et la mer noyant le soleil un bédouin frappé de soleil un un soleil alarmé alarmant le jaune un jaune alarmant la lune et le soleil et la mer un tatouage militant un soleil militant dans un univers /"chaud un soleil droit une barque solaire au dessous du Nil et un Nil traversai'ri un soleil le soleil se moquant un imbécile solaire un nuage lunaire une femme polaire un soleil plus que téméraire un)~ soleil soleil solaire nocturnal fluvial bestial cholérique et jaune comme jaune ul jaune d'oeuf soleil condamné à l'asile et soleil crevant sa peau en éclairs soleil se moquant une barque solaire au dessous du Nil et un Nil traversant un soleil le'" Un tatouage soleil et solaire est un oeil arabe au centre de la Voie Lactée. Le soleil brille. Un -Jt-?<- follement jaune et un autre sagement vert et une épouvante bleue ô lune := Un soleil jaune et tranquille sur un horizon sage et mou auprès des fleurs. Tous les jours. Un soleil victoire du jaune sur le vert et du vert ~. sur le jaune dans le pré des larmes.

~

des péchés solaires

~

.~

2

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.