L'errance d'un Fish !

De
Publié par

DansL’errance d’un Fish !, vous aurez l’occasion de découvrir les expériences et les ressentis d’un jeune homme plein d’espoir et de tristesse, dévoilant à cœur ouvert les vicissitudes et les scènes tumultueuses d’une partie de sa vie.
Du premier poème jusqu’au dernier, il s’est écoulé environ sept années. On peut donc se rendre compte d’une certaine évolution de Fish tout au long du livre.
Cette œuvre nous permet de découvrir un parcours singulier, qui cherche à trouver sa place parmi tant d’autres. Mais, elle nous offre aussi la possibilité de se rapprocher de sentiers empruntés par le personnage, dans lesquels nous pouvons nous retrouver.
Ainsi, grâce à cet ouvrage, laissez-vous emporter par la magie...


Publié le : lundi 5 août 2013
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332585998
Nombre de pages : 56
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-58597-4

 

© Edilivre, 2013

Introduction

 

 

L’écriture, chose choisie permettant de faire vivre ses affects, de les faire mourir, d’exister autrement que par sa seule présence physique sur terre, de laisser une trace, de perpétuer sa vie, de façon éternelle…

Cette recherche quotidienne tout au long de sa vie, cette recherche fatigante mais nécessaire pour un artiste, pour tout humain qui s’écoute, qui tente d’entendre ses profondeurs, de comprendre ses sens ainsi que la dimension que ses actes et que ses idées peuvent avoir, cette quête du Moi qui demande du temps et de l’attention, est une quête indispensable parce qu’elle permet de prendre du recul par rapport à ses expériences, elle permet de mieux se connaître, de faire le vide et par conséquent d’avancer pour un lendemain nouveau et de repartir pour un meilleur avenir.

De même, je pense que l’essence d’un Homme est comme un liquide, toujours en mouvement, il navigue dans les « eaux », pouvant changer de courants, parfois par choix, parfois étant plus déterminé, parfois par mégarde, parfois par non choix. L’essence se veut changer au fur et à mesure du temps qui passe. Elle se construit par la pensée, par le ressenti, par l’expérience. Elle forme un tout en perpétuel redéfinition.

Avertissements aux lecteurs :

En effet, il se peut que vous soyez choqués par certains propos, mais je vous prierais de ne pas tirer de conclusions hâtives de cette œuvre en elle-même ou d’un poème en particulier. Chaque poème a effectivement été écrit du fait d’évènement(s) que j’ai vécu, il est donc possible que vous soyez les sujets de certains ou que vous vous sentiez appartenir à des moments racontés (, pour les personnes que j’ai côtoyées que ce soit de façon plus ou moins proches, ou bien même si vous êtes un/une lecteur/lectrice vivant une situation qui se rapproche d’un ou plusieurs sentiments et/ou expériences dont je vous fait part).

Je vous prierais de ne pas être (trop) outrés et de tenir compte du fait que mes écrits sont tels qu’ils sont parce qu’ils sont la tentative de mon essence de s’exposer au dehors par les moyens qui lui sont permis et qu’ils sont le reflet d’un moment, d’un affect, d’une vision. Aussi, je vous prie de ne pas oublier que l’écriture de ces poèmes ne s’est pas déroulée d’une traite, mais qu’elle est le fruit de plusieurs années, que conséquemment, chaque poème est l’émanation de mon essence à un temps donné et dans un contexte donné. On ne peut donc pas forcément prendre pour argent comptant, aujourd’hui, ce que j’écrivais hier. Bien qu’évidemment, dans mon essence, il y ait toujours une trace plus ou moins grande, voire transformée, des ressentis, des expériences et des pensées que j’ai pu avoir.

De plus, il se peut que vous ne soyez pas d’accord avec l’interprétation poétique d’une réalité...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant