L'esté grillant, et le chaud Sirien

De
Publié par

Découvrez le poème "L'esté grillant, et le chaud Sirien" écrit par Jean de LA GESSEE. Ce poète de France est né en 1551, mort en 1596. "L'esté grillant, et le chaud Sirien" de de LA GESSEE est un poème classique faisant partie du recueil La Marguerite. Vous avez besoin de ce poème pour vos cours ou alors pour votre propre plaisir ? Alors découvrez-le sur cette page. Le téléchargement de ce poème est gratuit et vous pourrez aussi l’imprimer.
Grâce à ce document PDF sur le poème de de LA GESSEE, vous pourrez faire une fiche ou bien comprendre la signification des paroles du poète qui a écrit "L'esté grillant, et le chaud Sirien".
Publié le : lundi 30 juin 2014
Lecture(s) : 0
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

L'esté grillant, et le chaud Sirien

L'esté grillant, et le chaud Sirien,
Perçant les flancs de la terre qui bée :
Non ceste Fleur qui m'a l'ame enflambée,
Mesme à l'envy du gaillard Cyprien.

Elle est sa guide en ce val terrien,
Son flair combat l'odoreuse Sabée
Et dans le coeur cest amour m'est tombée
Par qui j'ay tout, et sans qui je n'ay rien.

Pluye, ni vent, ni chaleur, ni froidure,
N'esffaceront son teint, ni sa verdure :
Je l'affranchis du trespas, et du temps.

Mais las ! tandis que sa gloire eternelle
Revit en moy, chetif ! je meurs en elle :
Et fondz ainsi que la nege au Printemps.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.