//img.uscri.be/pth/615ea08f8e0a3520b28e0c3fa284cb2bb003f6cc
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'être et le monde

De
100 pages
Au-delà des vers, de la musicalité et des figures rhétoriques, ce recueil est une peinture sans indulgence de la condition de l'homme, surpris dans le quotidien des jours. Cette poésie reprend dans son intégralité l'une des grandes questions de la philosophie classique en faisant dire à l'homme : "Que m'est-il permis d'espérer ?"
Voir plus Voir moins
Wendyam Salifou OUEDRAOGO
L’êtreet Le monde
POésiE
PRéfacE DE JacquEs PROspER Bazié
Politique et dynamiques religieuses en Afrique
Illustration de la couverture: Urantia Gaïa, être en ce monde n'est pas être de ce monde : Urantia Gaïawww.urantia-gaia.info
L’être et le monde Poésie  Préfacede Jacques Prosper Bazié
Wendyam Salifou Ouédraogo L’être et le monde PoésiePréface de Jacques Prosper Bazié L’Harmattan
Collection « Politique et dynamiques religieuses en Afrique » dirigée par Blaise BAYILI Déjà paru : - Jacob B. Y. Daboué,Langues nationales et musique moderne au Burkina Faso, Paris, l’Harmattan, 2012. - Wendyam Salifou Ouédraogo,L’ombre des jours, Poésie, Paris, l’Harmattan, 2013 -Célestin BADOLO,Politique et mercatique au Burkina Faso, Poésie, Paris, l’Harmattan, 2013. -Siaka COULIBALY,Coups d'État ; légitimation et démocratie en Afrique,Paris, l’Harmattan, 2013. -Siaka COULIBALY,Résiliences sociales et politiques publiques participatives,Paris, l’Harmattan, 2013. © L'Harmattan, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN :978-2-343-00921-6EAN :9782343009216
A Seydou Sana
A MaaFITINI
Pour leur bon cœur
PréfaceLa poésie de Wendyam Salifou Ouédraogo offre de prime à bord l’apparence d’un éclaté, mais cet éclectisme s’unit si harmonieusement à la cohérence. Pour comprendre cette dualité inclusive, il faut se convaincre que c’est parce que l’homme lui-même est le reflet, voire le miroir de ce monde pluriel qui l’a produit qu’il sécrète par la plume le ressenti de la vie. En célébrant l’humain, le poète exalte la sensualité, dit combien il place la personne au cœur du monde, surtout la femme qui en porte la félicité. Et en dépit du miel des relations, il en célèbre le fiel fait de solitude, de mélancolie et de tristesse, toutes de la famille de la douleur, mais si différentes dans leur expression. Wendyam c’est aussi la poésie de la condition humaine avec ses difficultés qui peuplent le quotidien où l’infirmité est au rendez-vous des matins avec la série
9