Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'ombre des jours

De
112 pages
Cet ouvrage est un parcours vers un monde nouveau. En traitant des thèmes tels que société, culture, religion, philosophie, etc., le poète invite les Africains à une prise de conscience, à un engagement plus accru de ce peuple alors sommé d'assumer son destin dans un monde de moins en moins humanisé. Chaque poème est ainsi un chant d'espérance en un monde meilleur, apte à faire face à son propre destin en s'appuyant sur les valeurs cardinales de liberté, de paix pour conjurer le tragique de son sort.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

WendyamSalifoumOLerbsedruoju-des,aelalàduersvaomstedsddutedeeicélsemèopsnutse,sevsrupraocrunouveau,nmondeene.funummohtantdetEnitraavirssisuaèhemciétasouelésql,erutlucal,épla,ongilireaosoleihpte,,.citolueiqla,hiplseArfciiasnàlepoèteinviteecneicsnuàteripneucoedsercuscafAiredsgagenenplumenterumeuldésssasrommosniaclasemoinsmondeddnasnuredtsnielrsveratàé,sinamuhsniomneancependerdéintuentndesemrcioilucettrausdelpuepseneteserelentstinedeArfdsesneciiauieledclaleolvitc.étiahCeuqtreledestindelidnvidiutecednomnuneecnaeptar,eulleimsnitiaeseopmèspérdehantuncayupstnnepaseualcrslurvesafecàsàafrieedestinonproprsuitedjedsec,fratdeté,ernid,étre,étilagélenadiaribldeseosnostr.Wneerletragiquedxiapuopocrrujnidolitaretéedya(igouOuah6à179bmerédec08leénstegoaodréuOuofilaSmaydLettrescenceèstnlaiLliotbei20n,03soFaE).kruBanidronudenrisemaîtdeatlcpscedurasteèvélniencAe.amronelocéledversitéàluniodguuoeedOauagsueanivltnéanitrtacletecerfnadedpeaçsi2006uisest.IllleutcanetnemeateospecéLyuelspuréeiru,eWendyamSalifouOrdéuogoatsesnegneitanrtceéi0.5teduqeilitoPkruBaniguod(uodelouKnimupaci10625-212-3-340-BN:978Faso).ISYIBAeis
POÈMES
Politiqueigie eetndAyfnriaqmiquesreluses ue
L’OMBRE DES JOURS
OUEDRAOGO
LIeégiridalBrapseeuensfrAueiqmanyeuqiersigilPOÈMESCollectionLMORBDESEJUOSR
 
 
          LOmbre des jours  Poésie    Préface du Pr. Georges Sawadogo Maitre de conférences à luniversité de Koudougou                   
 
    
 
 
Wendyam Salifou Ouédraogo          LOmbre des jours  Poésie     Préface du Pr. Georges Sawadogo Maitre de conférences à luniversité de Koudougou               LHarmattan   
 
Collection « Politique et dynamiques religieuses en Afrique » dirigée par Blaise BAYILI  Linscription du religieux dans la modernité africaine a, non seulement abouti au renforcement du lien sémantique entre croyances (religieuses) et politique, mais aussi imposé la notion d'un religieux politique, de sorte que les dynamiques religieuses constituent aujourd'hui, en Afrique, un des éléments-clés des processus de changement social et politique. Par ailleurs, le développement est bien plus quune simple croissance économique ou une pure évolution scientifique et techniciste ; il est économique, politique et social aussi bien que culturel, moral et spirituel, cest-à-dire une promotion de tout lhomme. La présente collection vise à la fois les dynamiques de politisation du religieux et une compréhension nouvelle des concepts « développement » et « croyances religieuses ».   Déjà paru :  -Jacob B. Y. DABOUÉ, Langues nationales et musique moderne au Burkina Faso , Paris, lHarmattan, 2012.         
 
 © L'Harmattan, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00126-5 EAN : 9782343001265    
 
        
 
 
          
A ma mère, la femme des hivernages A mon professeur Bationo Nébila A mes élèves
 
  
 
                                
 
           
                    
 
« Insensé qui cro i t que je ne suis pas toi ! » Victor Hugo
  
 
 
       
 
   AVANT-PROPOS
  Ce quon appelle Écriture  nest quune façon de prêter souvent sa voix ou sa main aux choses, pour quelles se disent, sécrivent ou se décrivent elles-mêmes. Ainsi, a-t-on le choix de dire ou de ne pas dire certaines choses, surtout de les dire comme elles sont ? En composant les poèmes qui allaient plus tard former LOmbre des jours, jaurais donné au contenu, si cela relevait dun quelconque choix, une coloration thématique plus heureuse, dans laquelle le lecteur se sentirait flatté, bercé par la douce clameur des mots.
Cependant, je nai pu résister au fait que les choses veuillent se dire comme telles. Chénier navait-il pas enseigné ces mots : « lart fait des vers, seul le cur est poète » ?
Ainsi, lart poétique est lexpression de ce que lhomme a de plus vrai et qui est caché dans les replis secrets de son âme.
Je ne puis mempêcher chez moi, que, la littérature, au-delà des autres aspects collatéraux qui lentourent, soit une catharsis par laquelle je manalyse, me regarde dans les choses, afin de mieux comprendre mon semblable qui, certainement, est un autre moi-même.
 
 9