//img.uscri.be/pth/5c01b38701d044761de4e3c47fafb022d29c4324
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'Utopie des oiseaux

De
200 pages
Au fil de ses rencontres et ses déplacements chimériques, un jeune poète, Achille Hulej, se lance dans l'écriture d'un mythe qui, selon lui, révolutionnera la littérature et actionnera le monde. L'Utopie des oiseaux, qui porte en sous-titre A peine un roman, articule passages narratifs, poèmes, scènes burlesques, écrits de pseudo-sagesse et paroles de chansons, dans une construction souple et originale. On le lira comme déambulation initiatique, miroir tendu à des êtres en mal d'utopie, et réflexion sur la place de la littérature dans le monde présent.
Voir plus Voir moins
L’Utopie des oiseaux
© L’Harmattan, 2010 5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-13276-4 EAN : 9782296132764
Emmanuel BERLANDL’Utopie des oiseauxÀ peine un roman
DU MÊME AUTEUR : Luma Roklaïladora, notes du terrain magique, Polder, 1984. Concert en d'autres mondes, Polder, 1988. Mille Passages, Centre Froissart, prix Pierre Basuyau 1988. Exil céleste, Cahiers de Poésie Verte, 1990. Combattant dans la flore, Le Pré de l'age, 1993. Sous l’étoile des mouettes, Écho Optique, 1994. Filets lancés à l'aube, Alma Galati, Roumanie, 1995. L'Eternité plus une voix, Hélices, 1996. Cantique des couleurs, Editinter, 2000. Clones de la muse, Le Pré Carré, 2000. Orphée au Paradis, Poésie en Voyage, 2000. Entrée de Secours du Paradis terrestre, Interventions à haute voix, 2001. De l'Hiver à l'aube, Prix Editinter 2003. Nu et son fantôme, Hélices, 2006. Messianiques, Joseph Ouaknine, 2009. Ecorce visionnaire, Donner à voir, 2009. Dans la Cabane du philosophe, L’Harmattan, 2009.
Le jour des débuts Mets de la joie dans ce qui est difficile Les montreurs d’ours et d’oiseaux, les jongleurs musiciens et les clowns ont un mental fort monté sur socle aérien Ils mettent de la joie dans ce qui est difficile Et ce que tu as à raconter est difficile Tout le mental aime peupler nos racines, socles divins et terriens s’allient pour que noustrouvions la force d’enfinproférer les mots qui délivrent Tu te constituais patiemment un cerveau, sans savoir où le cerveau mènerait Et c’est le jour des débutsTu racontesL’Utopie des oiseaux. Au début, ou à la fin, c’est selon, est un grand chêne à l’entrée d’une cour de ferme, dans le Perche, au début du XXIesiècle. Le chêne lentement se constitue une conscience. Il ressent et regarde. Il entre en empathie. Il est toute la lignée d’ancêtres dont il provient.
9
Entrée de la cour de ferme Comme c'est drôle de les aimer de les secourir sans qu'ils s'en doutent voir les fossettes s'élargir au crépuscule Depuis si longtemps tu attends dans un château délabré et vide à l'ombre d'un mirador aux seins nus tu habites la pensée Les yeux ne s'y habituent pas une larme échappe au miroir d'un regard que l'on ne croise jamais Car passer la vie des autres dans une cage à ciel ouvert sans oser passer la tête aux barreaux de chair fraîche est si long on se matérialise en ancêtre ou en chêne à l'entrée de la cour Poussins, poulains ils sont nés, ils sont levés Mais l’homme conquiert l’espaceet l’arbre patiente quelques milliersd’années
10