La maison anatomique

De
Publié par

La « maison anatomique », c'est la « maison-corps » et la « maison de la mémoire », que le temps détruit. Pourtant demeurent le sourire et l'espérance et c'est sur le futur que donnent ses fenêtres. Dans ce recueil à la voix particulière, Gaëlle Guyot pose sur le monde un regard distancé mais rempli d'émotion. (Joëlle Gardes)
Publié le : jeudi 10 septembre 2015
Lecture(s) : 12
Tags :
EAN13 : 9782336390932
Nombre de pages : 100
Prix de location à la page : 0,0071€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Gaëlle Guyot
La Maison anatomique
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07234-0 EAN : 9782343072340
2
LA MAISON ANATOMIQUE
Poètes des cinq continents En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005. La collection est actuellement dirigée par Philippe Tancelin La collectionPoètes des cinq continentsnon seulement révèle les voix prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de titres par an. Déjà parus 648 – Hanétha VETE-CONGOLO,Mon parler de Guinée, 2015 647– Bhuchung D. SONAM,Conflit de dualité, suivi de Chants au loin, 2015646– Jacques GUIGOU,D'emblée, 2015645 – Philippe TANCELIN,Cet insoupçonné levant, 2015. 644 – Abdelghani FENNANE,Poèmes en seul majeur,2015. 643 – Hassan MAKAREMI, Reza AFCHAR NADÉRI,Ce jardin, tu en es l’air, 2015. 642 – Vân HOA,Poèmes de la dynastie des Tang,2015. 641 – Zoé LAGRANGE,Un jour à l’endroit un jour à l’envers, 2015. 640 – Behçet NECATİGİL,L’image de l’univers,2015. 639 – Maud Wirz Julien Pelette,Point-Virgule,2015 638 – William SOUNY,Mayotte suicide, 2015 637 – Denis DAMBRE,Solitude et vibrations, 2015. 636 – Pierre GOLDIN,De la vie approximative, 2015. 635 – Serpilekin Adeline TERLEMEZ,Ames du cosmos,2015. 634 – Catherine BOUDET,Journal du Gardien des Horizons,2015. 633 – Natacha LAFOND,Sur les rives d’argile, 2014. 632 – Christine CADIOT,Les seuils du temps, 2014. 631 – Lajos NYÉKI,Ruptures - Elválasztás, 2014. 630 –Marie-Clémence ADOM,Anthologie de la poésie ivoirienne tome 3,2014.629 –Marie-Clémence ADOM,Anthologie de la poésie ivoirienne tome 2,2014.628 –Marie-Clémence ADOM,Anthologie de la poésie ivoirienne tome 1,2014.
4
Gaëlle Guyot LA MAISON ANATOMIQUE
Du même auteur :
Poésie : Archipel, L’Harmattan, Poètes des cinq continents, 1998. Bruissant, L’Amandier, Accent aigu/ Accent grave, 2011. Autres: Latin et latinité dans l’œuvre de Léon Bloy,Honoré Champion, 2001. Correspondance Bloy – L’Huillier – Montchal, Classiques Garnier, 2012.
6
I.
Les jours se suivent
8
(1)prendre son jeudi en patienceil y eut un temps en queue d’aronde les jours se posaient sur les antennes sagittales aux rémiges taillées en creux de selles l’air indécis jusqu’à tomber soudain comme des pierres sourdes au fond des cours chaque heure se tenait en suspens perchée au bord du vide les grandes flèches d’acier ne savaient plus le sens du vent les secondes stridentes moulinaient l’espace rasant les murs à chacun de leurs tours l’équilibre du monde vacillait qu’y avait-il à voir rien d’autre que la vie tuilée serrée les chiens assis le ciel de guerre lasse qu’y avait-il à faire sinon prendre son jeudi en patience et laisser les corps denses se fissurer
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.