//img.uscri.be/pth/462bf66a8f4289533c319fd8b4f93fa8294870c5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La station

De
102 pages
"Je suis une ville perdue", écrit Leli Bey. Tout au long du voyage morcelé qu'elle a entrepris dans ce recueil, ce sont bien des fragments de son Ithaque qu'elle éclaire, metteur en scène et actrice de son drame intime. S'achevant, la statio fait finalement converger les voix de la polyphonie en une seule, ce je lyrique dévoilé par le scintillement prismatique qui traverse toute l'oeuvre et que la poétesse préfère à la lumière crue du jugement.
Voir plus Voir moins
La stationISBN  :79-8-243-30057416-e«2 e  Jissuenu liv p eludre écre »,eli it LT uoeB.yl no tuaoy vdug rcmoe ageuq élene a elladsnc  ertpeir s ce sontrecueil,rf semgaeib ed n Ionaqths nt sdelciaelé uleeuq en seur mettre,  ecirtca te enècnt imera don sde al tatsf oi tiae.ima Sevcht,aneg rel sovxid  enalement converues enu j ec ,elypol plaene niho rel éaptnlis icrique lyvoile déverae rs que tuimsirqitaemelp tnpoétesse que la uœrv eteottu eljuu  duecre èrmiul al à erèférp hèneà Atnée est eB yle itnL.egemniU l àé itrsveetotsirAsehT ed  a fs etdes ait sed téduriseneatmptedes cos s urs edonécparg eihsalonique. Elle  ausvi inem mê ebup a ellE .euqiilueec rnqcié litaoierN éhtâuaT alonhessde Tnal 0891H ,)tang ,ai vla (iereeue  dis e :uA sedp éo Styx (E-delà dup alsyesri eénats, 1karo, Ul991)icéR seLI( stnata,tinaEg, 8)98 1taat,n2 00)8 ,Crançaise, LHarm ne dartitcuf noka(Is,ro99 1et6 is eessades lié p buemtnagela é leEl. 3)00 2s,roakI( eruehl tseère. ttéargnerqceue espr gsensdaa  lqiti seued trc s
O STAQMOS
Traduit du grec par Clio Mavroeidakos-Muller
La station
Leli Bey
La
station
Du même auteur, aux Éditions L’Harmattan :
Ulysse planétaire et autres poèmes
traduit par Clio Mavroeidakos-Muller (2008)
Leli Bey
La station
Traduit du grec par Clio Mavroeidakos-Muller
Ο
Σ ΤΑΘΜΟΣ
L’Harmattan
   
        © Leli Bey : ȅ  ȈIJĮșȝȩȢ , 2009, éditions Ikaros                 © L'H ARMATTAN , 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00756-4 EAN : 9782343007564  
Stations
L’œuvre de Leli Bey est placée sous le double signe du voyage et de la mémoire. Son précédent recueil, Ulysse planétaire , faisait référence au roi d’Ithaque, dont la mer est l’élément et la mètis , le modus operandi . Le voyage que nous proposait alors la poétesse était marqué par la fluidité du parcours odysséen. La mémoire y était très sensuelle, ravivant les sensations premières de l’enfance, dessinant en filigrane le portrait, ou plutôt l’aura, d’une mère. Cette mère indissociable du foyer natal et de la nature environnante, se faisait presque symbole d’un pays rêvé, d’une Grèce à la fois idéale et intime.
Dans La Station , Leli Bey explore de nouvelles terres et une nouvelle forme de voyage. Le choix d’une expres-sion lyrique partagée par les voix de l’inconscient, sur une scène de théâtre, rappelle, bien sûr, la métaphore théâtrale freudienne. Toutefois, en plaçant ses « person-nages », par le biais de leur récitation, dans une gare, elle crée une mise en abyme troublante, elle ouvre la porte vers le voyage : cette traversée intime ne sera pas un ava-tar supplémentaire de l’interaction psychanalytique, mais une étape dans un chemin engagé en poésie depuis plusieurs décennies.
C’est d’ailleurs cette dimension du recueil qui m’a fait privilégier le mot de « station » plutôt que celui de « gare », trop étriqué, me semble-t-il. La statio , le lieu où l’on s’arrête, aussi bien les églises médiévales que les
9