La Tentation de l’homme

De
Publié par

La Tentation de l’hommeSébastien-Charles Leconte1903À MON CHER MAÎTREJOSÉ-MARIA DE HEREDIAEN TÉMOIGNAGE DERESPECTUEUSE AFFECTIONQuelques lignes pour servir d’argumentAu ...

Publié le : jeudi 19 mai 2011
Lecture(s) : 146
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
La Tentation de l’homme Sébastien-Charles Leconte 1903
À MON CHER MAÎTRE JOSÉ-MARIA DE HEREDIA EN TÉMOIGNAGE DE RESPECTUEUSE AFFECTION
Quelques lignes pour servir d’argument
Au Dieu qui s’éloigne
Après la chute
Le Foudroyé Résignation Les Voix de ma solitude
I.La Tentation d’orgueil
Les Poètes se consolent toujours… FR. NIETZSCHE.
Dieu, comme l’Univers, qui ne peut se connaître, N’a de conscience qu’en nous…
L’Héritage La Raison Hymne à la Raison Hymne à l’Orgueil L’Œuvre humaine L’Enfer Les Damnés Invocation
II.La Tentation du mystère
O Sage ! ignores-tu qu’en toi sont des sommets Que tes regards humains ne connaîtront jamais, Et qu’il est, sous les cieux de ton âme profonde, Une terre interdite où tu n’entreras pas...
L’Abîme intérieur Les Mains Le Spectre La Douleur de notre sœur notre ombre Le Cirque Les Prières Le Mur Peut-être ils s’en iront... Il faudrait...
III.La Tentation de beauté
Et, lorsque descendront les ténèbres, puissé-je M’abîmer en chantant au noir illimité, Environné du grave et merveilleux cortège À qui j’ai donné l’être en donnant la Beauté !
L’Œuvre consolatrice La Beauté L’Hécatombe Les Ancêtres Le Cavalier La Cataracte glacée L’Invocation au Verbe Le Servage Agir ?
IV.La Tentation de science
... À l’œuvre donc ! ô sombre et pur esprit de l’Homme ! À l’œuvre jusqu’au jour encore inaperçu, Où, du possible en toi réalisant la somme, Tu te reposeras dans l’infini conçu...
La Sagesse d’Orient Le Rêve d’Occident L’Exemple Le Vaisseau Les Ténèbres suprêmes La Vérité
À ceux qui viendront
O Temps futurs ! de qui nos temps sont la genèse ! Moissonneurs à venir pour qui nous labourons, Fondeurs, pour qui nos bras allument la fournaise, Marcheurs des jours nouveaux qu’annoncent nos clairons… POUR ALBERT LANTOINE
À ceux qui viendront Aux sages à venir La Réponse du dernier sage
Au Dieu inconnu
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.