Le ciel avoit decouvert ses beaux yeus

De
Publié par

Découvrez le poème "Le ciel avoit decouvert ses beaux yeus" écrit par Philibert BUGNYON. Ce poète de France est né en 1530, mort en 1587. "Le ciel avoit decouvert ses beaux yeus" de BUGNYON est un poème classique extrait de Les Erotasmes de Phydie et Gelasine. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème Le ciel avoit decouvert ses beaux yeus et l’imprimer depuis chez vous !
Avec le poème de BUGNYON, vous pourrez faire une analyse détaillée ou bien vous évader grâce au vers de "Le ciel avoit decouvert ses beaux yeus".
Publié le : lundi 30 juin 2014
Lecture(s) : 1
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Le ciel avoit decouvert ses beaux yeus

Le ciel avoit decouvert ses beaux yeus,
Pour eclairer la nuit sombre et obscure,
Quand j'apperceu la vive pourtraiture
De celle, ou git mon espoir gracieus.

Je fu trompé par l'espoir radieus
Que ses flambeaux jettoient à l'avanture,
Sur le plus haut de ma propre stature,
Qui luy servoit d'objet delicieus.

Si lustre étoit, et limpide sa veuë,
Si transparent et si tres-emouluë,
Qu'elle excedoit en lueur, les etoiles :

Je ne la peu jamais voir à plaisir,
Bien que tel fu mon envieus desir,
Tant s'opposoient devant mes yeus de voiles.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant