Le jardin d'Eden

De
Publié par

L'auteur est jardinier et travaillait en 1997-1998 au service des espaces verts de l'hôpital du Kremlin -Bicêtre. Un jour de septembre, quand les feuilles dénudent les arbres, une amitié est née avec Salah Al Hamdani, poète et homme de théâtre. Il était devant la porte de cette bibliothèque du personnel où il travaille et un échange se fit autour d'un café : il lui dit ces quelques mots ; "Marco tu devrais écrire". Et c'est ainsi qu'il commença à écrire il y a 6 ans et que son premier recueil voit le jour grâce à Salah.
Publié le : mardi 1 avril 2003
Lecture(s) : 249
Tags :
EAN13 : 9782296322370
Nombre de pages : 75
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Marc LAUSERIE

Le jardin d'Eden

L'Harmattan

@

L'Harmattan.

2003

5-7. rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan. Italia s.r.l. Via Bava 37 10124 Torino L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest ISBN: 2-7475-4439-7

Marc LAUSERIE est jardinier et travaillait en 1997-1998 comme C. E. S. au service des espaces verts de l'hôpital du Kremlin-Bicêtre. Un jour de septembre, quand les feuilles dénudent les arbres, une amitié est née avec Salah Al Hamdani, poète et homme de théâtre. Il était devant la porte de cette bibliothèque du personnel où il travaille et un échange se fit autour d'un café: il lui dit ces quelques mots: "Marco tu devrais écrire". Et c'est ainsi qu'il commença à écrire il y a 6 ans et que son premier recueil voit le jour grâce à Salah. Je le remercie vivement. Sans lui, les mots bloqués ne seraient jamais sortis. Remerciement aussi à Isabelle Lagny pour la relecture et la mise en forme finale.
Marco, avri12003.

Nnage

Un nuage est passé Je me suis laissé porter par la bise Dans l'infini.

7

Aujourd'hui

Aujourd'hui J'entends le chant de l'océan Tel un écho de plaintes Un écho de misères Venu De ce désert Sali de rouge.

8

Nuit blanche

Heure tardive La lumière a laissé place à l'ombre La clarté de la lune fait office de lampadaire L'insomnie me prend Comme un livre ouvert Avec les feuilles mortes Je parcours mot à mot Je dévore les pages Scrutant le ciel, la lune Et les étoiles mourantes. Déjà L'aube arrive Je commence à m'assoupir. Je laisse derrière toi ce livre de ma vie La lumière refait surface.

9

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.