LE SOURIRE ABORIGÈNE

De
Publié par

« Le sourire aborigène est un bel hommage à celui qui a toujours été sensible à ce que ressent le peuple guatémaltèque… Jean Monnet, en tant que poète et artiste, ouvre des chemins chemins qui nous sont, il est vrai, peu familiers. Sa poésie, pleine des grands symboles de l’humanité, touche nos sensibilités et notre imagination. Elle a surtout l’audace de s’adresser à ceux qui, comme Jaime Diaz Rozzoto, osent croire en l’homme, à cette dignité que nous portons au plus profond de nous-mêmes, pour nous faire accéder à plus de lumière et de liberté. » Jacques Gaillot – Avril 2002.
Publié le : dimanche 1 décembre 2002
Lecture(s) : 226
Tags :
EAN13 : 9782296303959
Nombre de pages : 102
Prix de location à la page : 0,0053€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LE SOURIREABORIGENE

Collection Poètes des Cinq Continents dirigée par Geneviève Clancy, Léopold Congo Mbemba et Emmanuelle Moysan
La collection Poètes des Cinq Continents non seulement révèle les voix prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection dévoile un espace d'ouverture où tant la pluralité que la qualité du traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de titres par an. Dernières parutions 322 - Vincent DAENEN, Le nouvel orbe, 2002. 323 - Kama Sywor KAMANDA, Chants de brumes, 2002. 324 - Kama Sywor KAMkNDA, Le sang des solitudes, 2002. 325 - Kasereka Ka MWENDE, Pascalie, journal d'un Errant, 2002. 326 - Sébastien HOËT, Plus Bas, l'Inerte, 2002. 328 - Walid AMRI, Poèmes en liberté, 2002. 329 - Kamal BEN HAMEDA, La tentation de la lumière, 2002. 330 - Nelly AMRI, Cheminant Rivière, 2002. 331 - William SOUNY, Notes comoriennes pour un comité de rivages, 2002. 333 - Yves SAINT-GERVAIS, L'effacement des choses suivi de Instant d'éclat, 2002. 335-Michel LAGRANGE, Trois cygnes sur la corne d'or, 2002. 336 - Nasser-Edine BOUCHEQIF, Sens et essence du souffle, 2002. 337 - Nasser-Edine BOUCHEQIF, Etrange Empire, 2002. 338 - Patrick Berta FORGAS, Graffitis d'ogre, 2002. 339 - Daniel LEDUC, La respiration des jours, 2002. 340 - Jacques CHANAZ, Le cœur mobile, 2002.

Série Espace expérimental 1 - Isabelle LAGNY, Journal derrière le givre, 2002. 2 - Mathieu BLOND, Exode, 2002.

Jean Monnet

LE SOURIRE ABORIGENE

L'Harmattan

@ L'Harmattan, 2002 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan, Italia s.r.1. Via Bava 37 10124 Torino L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest ISBN: 2-7475-3324-7

PREFACE Il est heureux que ce recueil soit dédié à Jaime Diaz Rozzotto qui a été un acteur engagé de la révolution guatémaltèque (1944 - 1954). C'est un témoin qui a souffert. Après avoir vécu dans la clandestinité, il a connu la prison, la torture, l'exil... Ces épreuves ne l'ont jamais détourné de son combat pour 1'homme. Il a su dépasser la détresse sans se laisser écraser par elle. Les obstacles doivent permettre à l'homme d'en sortir grandi. Jean Monnet parle avec raison dans sa dédicace de la «religion athée» de Jaime, car plus que d'autres, celui-ci a toujours su faire passer les enjeux humains devant les exigences dogmatiques. Il croit tant en l'homme, il est si épris du devenir humain que le croyant que j'essaie d'être, en est rempli d'admiration. Le sourire aborigène est un bel hommage à celui qui a toujours été sensible à ce que ressent le peuple guatémaltèque. C'est aussi une reconnaissance: Jaime aime retrouver, loin des modèles occidentaux imposés, les sources vives qui ont donné naissance à la culture de son peuple.

7

Jean Monnet, en tant que poète et artiste, ouvre des chemins qui nous sont, il est vrai, peu familiers. Sa poésie, pleine des grands symboles de l'humanité, touche nos sensibilités et notre imagination. Elle a surtout l'audace de s'adresser à ceux qui comme Jaime Diaz Rozzotto, osent croire en I'homme, à cette dignité que nous portons au plus profond de nous-mêmes, pour nous faire accéder à plus de lumière et de liberté. L'enchaînement des violences provoqué par les ennemis des libertés, fait écho aux paroles du poète Pablo Neruda: «Ils pourront couper toutes les fleurs, jamais ils ne seront maîtres du printemps ».

Jacques Gaillot, évêque de Partenia
Paris, le 4 avril 2002

8

DEDICACE

Ce recueil est dédié à Jaime Diaz Rozzotto. Il nous offre le témoignage d'une vie qui a su transcender les idéologies, c'est-à-dire les décanter humainement, pour en garder la part d'idéal humaniste. Ses origines et la curiosité amoureuse qu'il leur porte, l'ont fait vecteur d'une religion athée qui n'omet pas le fait que l'adversité puisse grandir l'homme, quand celui-ci a pour vocation naturelle d'implanter ses temples et ses sociétés au sein de la nature et de ses vastes symboles. Le Tombeau des Caraïbes est dédié à «l'homme de l'Amérique de José Marti », comme il se définit lui-même. De ce continent colonisé par les tribus néolithiques et sur lequel la boucle fantasque de I'histoire a établi ce court-circuit entre les temps diversement géniaux, cruels et patients du monde amérindien d'une part, du monde occidental d'autre part.
La Parole de justice de Miguel de Unamuno à celui qui a su mettre sa vitalité et son intelligence au service du peuple

9

guatémaltèque, en exerçant des responsabilités politiques dans le sens le plus noble du terme. Froisser la feuille première de la saison est un hommage à la figure d'écrivain et de poète, croyant en la pensée et en ses formes d'expression littéraires; et aussi au greffon improbable et réussi de la terre d'Amérique en notre Franche-Comté. C'est d'ailleurs cet exil, le sien, qui m'a valu la chance de faire sa connaIssance.
Le Credo en Quetzalcoatl, dernier-né, est une utopie poétique par laquelle la pensée, en un sage et ardent délire, tente de réunir les différentes aspirations de l'être.

Jean Monnet
Besançon, le 5 mars 2002

10

Le Tombeau des Caraibes

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.