Le vent et la lune

De
Publié par

Invitation au recueillement et à la contemplation, ce recueil dévoile, à travers une écriture spontanée et sans artifice, l'expérience et la pratique d'un moine zen, du déroulement des retraites centrées sur la méditation assise à des réflexions plus intimes sur le difficile chemin de l'éveil. Plus qu'un recueil de poèmes, c'est une voie poétique qui nous est proposée pour retrouver notre présence au monde, "ici et maintenant".
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 23
EAN13 : 9782296501959
Nombre de pages : 136
Prix de location à la page : 0,0079€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
S
o
ye
z a
e
nt
i
f
s e
t vi
gil
a
nt
s
L
e v
e
n
Poème
t et L
s d
’un m
a Lu
oi
n
ne z
e
e   n
Colleion « Souffle bouddhique » irige par Serge Lauret
Déjà paru dans la colleion Cstp R, Bouha et é picure , 2011.
Maquee de couverture compose par Gabriee Lvy
Ouvrages de Heido Meriadec En route vers a paix , e chemin e a vertu , ts Ls 2 Es. La marche u sience , ts Ls 2 Es.
© L’Harmaan, 2012 5-7,   ’ Pt  q 75 005 Ps ISBN : 978-2-296-99420-1 EAN : 9782296994201
Heido Meriadec
Le vent et La Lune   Poèmes d’un moine zen
« L ps pf sgfit   sff ( ukkha ) st  q  bt. »
Shakya
muni Bouddha
Gasshô  
L e t,  t s t  ’stt, à bsv  t, t q’ ppt, s ss fstts s ps bs, s xqs s  pêts ps t ;  ps  t . Spt, t, s t ffl, vq, ss btt, ps t t, svt s bs  s  -t t. Pfs, qqs vs kyosaku vt pp v vg   ’«  »  z – q ’st t q    v –, ’ q tt s j «  t tt ». Ps q  sps pès,  s’gt  ’ v q s st pps, Hei Do ,  v   px ( ’ -t  ’t), s  v b , t vs ’sss, vs  pst ttv  ’v, à tvs ’xp s sesshin s s tps z,  œ  qt, jsq s ’t.
8 • 9
ecrMHlieuvttà-tp,bz,ptêtvtt:
Dpss  flx, tt ps st t flâ vs ’-à s ts, t st  ppst  ’t p tv t ps  .
Le Vent et la Lune – Poèmes d’un moine zen
Sere Laure
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.