Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Les caillots de vie

De
121 pages
Les caillots de vie, en cinq cahiers, s'accomplissent un déploiement, la femme s'étire et enveloppe l'univers. L'amour de la vie, de la paix, la recherche du bonheur, sont les sentiers sur lesquels chemine ce lyrisme des tréfonds de l'être qui souffle sur son passage, tel un raz-de-marée implacable, irrésistible, sur les souillures et les empêchements dressés contre le rêve, l'imagination, la création d'une nouvelle femme d'une nouvelle Afrique? DATI, pour qui « la femme d'Afrique est l'Afrique sans détours » a une force rebelle, par le mot juste, la couleur, le son de la nature et l'émotion humaine, qui « dépasse en intensité les paroles de tendresse et les caresses des époux pendant la lune de miel », constate Patrice KAYO, préfacier de l'ouvrage, pendant que René Philombe, à la fin du printemps des poètes 2000 à Yaoundé, la sacre princesse de la poésie Africaine.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait
Après Les Écarlates, poèmes solaires où Dati chantait avec un accent original l’ardeur de vivre, la révolte, la sensualité, et dans lesquels elle se livrait à d’astucieux jeux lexicologiques, voici Les Caillots de Vie, les nocturnes, à la fois chants de souffrance et de lutte enragée d’une femme contre les idées, les forces, les êtres et les sentiments anéantissants. Les anciens parlaient de la race irascible des poètes. Qu’y a-t-il en effet de plus dévastateur que la colère d’une femme, d’une poétesse de surcroît ? C’est un ouragan d’une rare violence.

Avec Les Caillots de Vie, où le rejet de la laideur, l’affirmation de l’amour de la vie, la joie d’être mère dépassent en intensité les paroles de tendresse et les caresses des époux pendant la lune de miel. Dati, avec un art exquis, illustre ces vers de Musset :


Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,

Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots,

Le mépris cavalier de la vie des autres, la solitude, la pauvreté, les jeux politiques par ailleurs tribalistes, tels sont les thèmes saillants de ces poèmes accusateurs et dénonciateurs, aux accents espiègles, directs et purs comme l’enfance
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin