Les chiens fous pleurent la nuit

De
Publié par

Guy Cloutier poursuit dans ce nouveau livre la « recherche d’une forme de vérité intérieure » (David Cantin) qui bouleverse le lecteur, comme le serait le lyrisme élégiaque d’une cantate. Le poète plonge en lui-même, dans ce qui le reconduit à son origine, qu’il n’a jamais quittée et dont la mélancolie s’acquitte. Mais cette plongée en lui-même est le contraire du narcissisme. C’est-à-dire que, révélant la nature profonde d’un moi en souffrance, le poète porte sa voix bien au delà de lui-même, vers le Dehors, « Sans savoir comment il en est arrivé là / À s’étioler dans tout cela qu‘il avait rêvé. »
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782890189164
Nombre de pages : 76
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
GûY Côûîé éŝ çhîéŝ ôûŝ éûé à ûî AççôàgÈ ’œûéŝ ’Aéxà Dàé
éŝ çhîéŝ ôûŝ éûé à ûî
é Nôô ŝôûLé ôù î éû, é àîé gáçé àûx ŝûéîôŝ û Côŝéî éŝ Aŝ û Cààà é é à SôçîÈÈ é Èéôéé éŝ ééîŝéŝ çûûééŝ û QûÈéç. éŝ Éîîôŝ û Nôô ÈÈIçîé Ègàéé é ’àûî û Pôgàé é çÈî ’îÔ ôû ’Èîîô é îéŝ û gôûééé û QûÈéç (géŝîô sodec).
’àûéû ééçîé é Côŝéî éŝ Aŝ û Cààà ôû ŝô ŝôûîé Iàçîé.
Mîŝé é àgéŝ : Tûçôé éŝîg
Aîŝé : Aéxà Dàé
é DÈÔ Ègà : 1 îéŝé 2015 Bîîôhèqûé é Açhîéŝ àîôàéŝ û QûÈéç Bîîôhèqûé é Açhîéŝ Cààà ïSBN : 978-2-89018-916-4 Tôûŝ ôîŝ ÈŝéÈŝ © Éîîôŝ û Nôô, 2015
DïSTRïBUTïON AU CANADA Dîéîà 539, ôûéà ééàû Sàîàûé (QûÈéç) H4N 1S2 TÈÈhôé : 514 336-3941
Éîîôŝ û Nôô 4609, ûé D’ïéîé, ûéàû 202 MôÈà (QûÈéç) H2H 29 TÈÈhôé : 514 727-0005 éôôî@éôôî.çô www.éôôî.çô
ïîÈ àû QûÈéç, Cààà
DïSTRïBUTïON EN EUROPE îàîîé û QûÈéç (DNM) 3,0ûéGàYûŝŝàç 75005 Pàîŝ TÈÈçôîéû :01 43 54 39 15 îqûééç@ôôŝ.
GûY Côûîé
éŝ çhîéŝ ôûŝ éûé à ûî
AççôàgÈ ’œûéŝ ’Aéxà Dàé
À Manon Levac et Jules Patenaude
Je te parle avec une voIx quI a sept ans, neu ans, vIngt ans, mIlle ans.L’entends-tu? arry Tremblay
Cet homme est pleIn de larmes. Ne le secouez pas. Henri Calet
C’étaIt le temps InoublIable où nous étIons sur la terre. Jules Supervielle
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'Ondée

de editions-du-noroit

Helleborus & Alchémille

de editions-du-noroit

Confiance du vent

de editions-du-noroit

suivant