Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les Falots

De
94 pages
Ces bouts de vers marquent un fort penchant pour les régions inconnues de l'imagination. Le paraître y est exclu de ce recueil de poèmes, le dévoilement de soi y règne. Le titre de l'ouvrage est une référence à l'illumination subite du poète, adepte de l'écriture automatique. Les vers lui viennent instantanément, et l'auteur ne change rien en leur caractère. Il se met à nu et tout dans ces poèmes est abandon de soi pour la célébration des sentiments et de la spontanéité de la jeunesse.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

flatoLsseafolLetsoèsPsCmeiectsereleucedlièmeepomadodeAkcNueS,enUidyajesrètteaueunsèrtrutnallirbnatddiF,ioosnnefulguréesetdopletrecnaI.sutibdessletrattedéteécirsnielaitédérosgénscevaessenuejlamasseuixqeesedsrevamseuqresdrs.sesCeutbonatoprulsergéntunfortpenchgamile.noitanincinsiodesnuonlc,utxeédovlearaîLepyestremoamurègr.Lnesedyiomelitnengagemenanté.Leysethctareenltenemchrutleraptseyissuatûtssgo».Let!beuo«Dèoemudpiâtbntmeoèpun«emmocppareTesdsuavuvenusotudrieriodséféréncreàeillimulitansnotibuelles-tu?».Lesflatossetnuemotuaerutircélserves.Lueiqatiueetqpèoeuddeeptenadstucengnahtuaruelencurrieeenentnisnuliivneentetltantanémsovsnanietliensstdaagesesp,unàteîarapparetèacarmsel.Iedsiopuoralcdonetabandonecsopssemètseosrptéeuttoande.AmnessjeuelaétdnaiéoptnalsedetsntmetienssednoitarbéléùilvécToubaon9139àtèeéneunjepoestenudNkeyaiuodaceSucatnédesogediulelc-cleoi,nvesluelqcuinitnemadnofsruelaupartdeutlaplnaec.oCsnoefngrad-anénsàesrahcerèmiuqenâjuelifeg,montaitunrednidnargoptêrétpoalurteieéslaseqiufrenotdeluiunhommelituàesaséico.tésDènsousplemmocsruetuadreuatamdangrtyteiVngog,,uHaireCéshor,SengtnemèléutcAelletura.rellatéit,eilseetmrnilaassedeveencl-2789:95-996-2hPkcotsINBSIsoto115,365-
A
madou Seck Ndiaye
0betcoauiuppinssuMtesiuqnoldecouverture:érI.llsurttaoin
 
 
 
 
         
L ES FALOTS   
P O
ÈM
  
E
S  
Dernières parutions chez L’Harmattan-Sénégal (Catalogue en ligne sur harmattansenegal.com)  DIOUF Diéyi, DANS LA PÉNOMBRE DES DEMEURES , poèmes, collection « Rimes et prose », janvier 2013. GUISSÉ Abdoulaye, Les vertus de l'espoir , poèmes, collection « Rimes et prose », janvier 2013.   NDIAYE Samba, Les marrons glacés , poèmes, collection « Rimes et prose », janvier 2013. SOW Abdoul, Ibrahima Seydou Ndaw  1890-1969. Essai d'histoire politique du Sénégal, essai, janvier 2013. GOUDIABY Pierre Atépa, Oser. 12 propositions pour un Sénégal émergent , essai, novembre 2012. WADE El Hadji Madické, El Hadji Momar Sourang. Un grand notable de Saint-Louis et fervent mouride , Collection « Mémoires et Biographies », novembre 2012. KÉBÉ Amadou, Les reformes institutionnelles dans le secteur parapublic au Sénégal. Le cas du chemin de fer , essai, novembre 2012. BADIANE Louis Ange, Mon chemin vers Dieu , octobre 2012. FALL Marouba, Casseurs de solitude , roman, « Nouvelles Lettres Sénégalaises », octobre 2012. NDAW Aly Kheury, Les Sénégalais de New-York , essai, octobre 2012. CAMARA Mame Famew, Si loin, si près , Poèmes, collection « Rimes et prose », septembre 2012. DIARRA Malick, Le poème de Saint-Louis du Sénégal, L'île de Ndar, fiancée de son âme (869 - 1364 - 1659), septembre 2012 TRAORÉ Alain Édouard, B URKINA F ASO .  Les opportunités d un nouveau contrat social. Facteurs et réalités de la crise, collection  Zoom Sur  , septembre  2012 .  « »
         
                         
A MADOU S ECK N DIAYE  
L ES FALOTS   P OÈMES  
 
 
                                         © L'H ARMATTAN , 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99563-5 EAN : 9782296995635  
 
  R EMERCIEMENTS  
Je remercie solennellement tous ceux ui ont artici é, de près ou de loin, à la réussite de ce recueil, qui est mon premier pas dans l’antre de la publication. Je suis heureux de voir ue des ersonnes, our ui e n’ai encore rien fait, tiennent autant à moi. Je remercie les familles Diop, Sy, N’diaye, Fall, Sall pour leur amour et leur tendresse depuis ma tendresse enfance. Je n’oublie pas les écoles qui m’ont accueilli (Groupe Scolaire Machala, Saldia, Nelson Mandela) et les enseignants qui m’ont encadré : M. Kamara, M. Diagne (professeurs de français), M. Diaw (professeur de mathémati ues) et M. Diouf ( rofesseur de hiloso hie). J’associe à ces remerciements l’administration du Groupe Scolaire Machala : M. Coulibaly « comptable », M. Badji « conseiller d’éducation du premier cycle » et M. N’diaye « conseiller pédagogique du second cycle ». Merci à mes amis Babacar S lla, Abdourahmane Diallo, Cheikhna Cheikh Sadbou Keïta et Bamba Sall. Un grand merci à L’Harmattan Sénégal et au ministère de l'Éducation nationale. Merci à tous d’avoir été là pour moi.  
7
 
 
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin