Les Soleils ne sont pas morts

De
Publié par

Sous la plume de Innocent Sossavi, les mots s’ordonnent ainsi comme de petits ruisseaux qui finissent par faire de grandes rivières, lesquelles, à leur tour, vont confondre leurs eaux à l’estuaire, croisée des vives fanaisons, fusions immortelles. Suprême réconciliation des choses ordinaires, complémentaires, voire contraires. Cette épiphanie de mots, cette célébration festive où le sens n’est jamais le sens, mais toujours hors et au-delà du sens pour prendre toujours plus de sens, est l’atout maître du poète. La brillance du décor ainsi planté, la fulgurance des idées ainsi agitées, la transcendance à laquelle nous sommes conviés, tout cela achève de nous convaincre que “Les soleils ne sont pas morts’’ est tissé de fleurs qui ont couleur et odeur d’éternité. Qui a prétendu que la poésie se meurt? Qui a osé dire que la poésie est morte? Plus de doute: Innocent Sossavi réussit le tour de force de la ressusciter. (Jérôme Carlos, extrait de la préface).
Publié le : jeudi 26 janvier 2012
Lecture(s) : 30
Tags :
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782748375602
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782748375602
Nombre de pages : 86
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Innocent Sossavi
LES SOLEILS NE SONT PAS MORTS
 
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 Paris  France
IDDN.FR.010.0116861.000.R.P.2011.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2012
À Valérie Humbert.
« Aussi longtemps que les hommes ne seront pas complets et libres, assurés sur leurs jambes et la terre qui les porte, ils rêveront la Nuit. »
Paul Nizan,Antoine Bloye
Préface
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Au fil de la plume

de Societe-Des-Ecrivains

suivant