Malika des vertiges

De
Publié par

Ce que fut Malika : la maîtresse des vertiges. Un fil de neige entre les nuits, dans la spirale du poème : étoiles, éclatement, voyelles, disparition. Un rivage brûlait son couteau versatile à l'envers des blessures. Parce que ce fut, au bout des môles, un impossible aimer. La peur de vivre encore au risque des marées. Il reste un sablier, celui de l'écriture, à renverser toujours dans l'inachèvement vertical du printemps.
Publié le : mercredi 4 mai 2016
Lecture(s) : 4
Tags :
EAN13 : 9782140010125
Nombre de pages : 56
Prix de location à la page : 0,0052€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
668
William SOUNY
Malika des vertiges
Poètes des cinq continents
MALIKA DES VERTIGES
Poètes des cinq continents En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005. La collection est actuellement dirigée par Philippe Tancelin La collectionPoètes des cinq continentsnon seulement révèle les voix prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de titres par an. Déjà parus 667 – Christophe KOUKIS,Journal intime d’un amoureux, 2016. 666 – Arnaud DELCORTE, Stroboscopesuivi deStries, 2016. 665 –Courir dans la chair des murs, 2016. 664 – Marcelin MBOKO,Les chants de l’oubli, 2016. 663 – Louis DEYDIER,Livre des Répons, 2016. 662 – Karim MANSOUR,Intraduisibles & Fragments de mémoire, 2016. 661 – Pierre GOLDIN,À propos du nombre d’or, enquête dans un cercle d’intimes, 2016. 660 – Zahi WEHBÉ,Les Gens de la terre, 2016.659 – Rita MORANDI,Renaissance. Vers les Terres Froides. Cieux, 2016. 658 – Guy MASSAT et Arthur RIVAS,Dao de jing, Traité des pouvoirs de la voix véritable, 2016. 657 –Tuy Ly Vuong, Prince poète du Viêtnam, Morceaux choisis traduits et présentés par Buu My, 2015. 656 – Joseph OHMANN-KRAUSE,Profondeur de champ, 2015. 655 – Walid AMRI,Sud exsudant, 2015. 654 – Serge VENTURINI,Eclats d’une poétique des métamorphoses– LIVRE VII 653 – Emmanuel LOCHA MATESO,Les gifles du vent, 2015. 652 – Ghada Fouad AL SAMMAN,Toutes les cimes sont mon ombre, 2015. 651 – Perwîn YASAR,Cegerxwîn, grand poète kurde. Ses plus beaux poèmes d’amour, 2015. 650 – Philippe TANCELIN et Bela VELTEN (dir.),Effraction 1. Fragments, lambeaux, 2015. 649 – Gaëlle GUYOT,La Maison anatomique, 2015.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.